Notre-Dame de Lorette à Arras (Pas-de-Calais)

, par  MORA , popularité : 41%

Il s’appelait Harouna DIOP, il avait 40 ans, il était père de 6 enfants. Maréchal des logis chef au 517ème régiment du train de Châteauroux, il est tombé au champ d’honneur le 13 janvier dernier.

Né au Sénégal, ayant grandi en France, il avait choisi de s’engager à l’issue de son service national et il participait à sa dixième opération extérieure. Alors qu’il escortait un convoi de l’armée afghane, son véhicule blindé a été attaqué à l’explosif par les insurgés. Il est mort pour la France.

Pour lui rendre le dernier hommage de la Nation, le ministre de la défense, Hervé MORIN, s’est incliné le 18 janvier dernier devant son cercueil recouvert du drapeau tricolore.

A mon tour, je m’incline devant la mémoire et le sacrifice de ce fils de France.

Harouna DIOP était Français. Harouna DIOP était musulman.

Il était musulman comme les 550 soldats français qui reposent à Notre-Dame de Lorette avec leurs 40 000 frères d’armes, de toutes convictions, de toutes [...]

Voir en ligne : Déplacement de M. le Président de la République au cimetière national militaire de Notre-Dame de Lorette à Arras (Pas-de-Calais)

Navigation

Brèves Toutes les brèves