Londres recrute ses espions sur Facebook et Twitter

, par  (Source La tribune de Genève) , popularité : 49%

Les services secrets britanniques ont commencé à recruter leurs espions sur les réseaux sociaux.

Londres recrute ses espions sur Facebook et Twitter
Depuis longtemps, les hackers sont engagés par les gouvernements pour défendre leurs intérêts.


Pour en recruter les meilleurs, les services secrets britanniques (GCHQ) se sont tournés vers les réseaux sociaux, raconte jeudi le Sun. Ils affirment avoir besoin de 35 « briseurs de codes ».


Le recrutement se fait via un jeu sur Twitter et Facebook nommé « Can You Crack It ? » (Peux-tu le craquer ?). Ce challenge teste les facultés et l’agilité d’esprit des hackers. Les gagnants remportent le droit de postuler pour le gouvernement britannique.


Dans le Sun, les services secrets rappellent que les cyber-attaques sont considérées comme la menace la plus importante pour la sécurité du pays. Chaque jour, elles sont 600 à tenter de briser les codes de sécurité de la Grande-Bretagne.


Quant au choix des réseaux sociaux, il était une évidence pour le GCHQ : « Notre cible n’est pas directement attirée par les méthodes d’embauche traditionnelles. Ces personnes peuvent en outre ne pas être conscientes que nous recherchons leur profil », explique le porte-parole des services secrets.




Voir en ligne : http://www.atlasinfo.fr/Londres-rec...

Navigation

Brèves Toutes les brèves