Les enfants de la guerre d’Algérie

, par  anonyme , popularité : 36%

Dés l’âge de 12 ans en 1960, nous fûmes confrontés à cette guerre terroriste.

Ayant échappé à un enlèvement et une tentative d’assassinat où j’ai été flagellé avec des épines d’acacias, la peur de vivre en Algérie s’est instaurée en le plus profond de moi même.

Le 14 février 1962 mon Grand père, Joseph MARI et son fils Pierrot furent assassinés à Kouba.

Honnêtes commerçants sans parti pris. Des innocents tombés dans l’oubli. Enterrés à Hussein-Dey, leurs tombes sont à l’abandon et en ruines.

Arrivé en France Métropolitaine à Paris le 19 mai 1962 à 14h15 nous avons étés fouillés sous les regards des adultes en pleurs.

Maltraités par les socialo communistes pro arabes, Il a fallut se battre à main nue à l’âge de 14 ans.

Mes parents ont tout fait pour m’éviter de sombrer dans le banditisme vengeur.

Recueillis par Paul CASTAGNIER, pianiste de Léo Férré et ensuite par Mme DUCHON Denise ancienne rescapée des camps de la mort en 1945, nous fûmes intégrés et je dû faire du théâtre pour perdre mon foutu accent.

Il n’y avait pas de SOS racisme en ce temps là en tout cas toujours pas pour les Pieds-Noirs. Le gouvernement d’Evian n’a pas pris le moindre soucis de nous sous le haut commandement du général 2 gaules.

Cette guerre fratricide continue en Algérie, heureusement nous sommes des français à part entière aprés avoir été entièrement à part.Un million de morts innocents assassinés par le FLN et l’armée française.

Un abandon de renégats toujours au pouvoir a donné une cessession de généraux français qui accompagnaient Charles dit la Grande ZORA.

Je vous maudis pour 4000 générations et payez aujourd’hui vos crimes de guerre et votre lâcheté des accords SECRETS et du référendum qui nous a exclus. La France court à sa perte parce qu’elle l’a voulut.

Il n’y aura ni FFI ni OAS quand vous aurez repentir d’avoir couvert le terrorisme algérien. Sous prétexte de rendre leurs terres aux arabes qui avaient chassaient les Bernères en Kabylie et dans le Mzab... Ne laissant que ruine et misère chez les BENI MEZRANA a EL DJEZAÏR ( AL DJEZAÏR DIT ALGER ) Comme les ruines des romains en tous le Maghreb.

ELLES témoignent encore comme le tombeaux dit de la Chrétienne à Tipaza d’une reine Berbère. Vous saviez trés bien ce que vous faisiez pour du pétrol et du gaz ( Assi Méssaoud et Assi Rmel ) La France ne voulait pas d’un nouveau Québec avec français, juifs et arabes associés avec de telles richesses qui tienne encore le monde occidental sous le joug des pays producteurs de l’énergie. Les archives repoussées à 90 ans et pour cause.

J’ACCUSE LA COALITION comme la collaboration de CRIME contre l’humanité.

Ma carte d’identité prouve que l’Algérie était des départements français abandonnés comme l’Alsace et la Lorraine en un temps où les Pieds Noirs sont venus les libérer en débarquant en Provence. Avec leur fréres les Harkis qu’ils avaient entraînés au combat.

MAIS QU ALLAIENT ILS FAIRE DANS CE PAYS QUI LES A RENIES PAR 3 FOIS… 1870, 1918, 1945, 1962 ZOUAVES D AUJOURD’HUI ?

Navigation

Brèves Toutes les brèves