LES FRANÇAIS DANS LE F.L.N.

, par  Danièle LOPEZ , popularité : 41%

COMMUNISTES, SOCIALISTES, LIBÉRAUX, CHRÉTIENS PROGRESSISTES OU HOMMES D’ ÉGLISE , ILS ÉPOUSENT LA CAUSE DU F.L.N.

De Henri Maillot , militant communiste, qui livre ses armes « au maquis rouge » puis offertes au F.L.N,

maillot

à tous ces français " bourgeois " ou " intellectuels de gauche " ou "chrétiens progressistes" ou " libéraux " qui les hébergent et les aident,

les intellectuels

en n’oubliant pas les religieux qui, tout en prêchant la bonne parole, ont joué un rôle méprisable dans cette guerre,

la religion catholique

Chacun d’eux , porte la lourde responsabilité de tous les meurtres commis par les fellagahs dès le 1er novembre 1954 et jusque après l’indépendance en 1962 :

-  sur les français d’ Algérie ,
-  les militaires du contingent et
-  les musulmans qui refusaient de se soumettre au F.L.N.

Dans les pages qui suivent nous verrons que le P.C.F. n’est pas en reste dans cette alliance.

1er mai 1956

Le F.L.N conscient du "pouvoir de la gauche"depuis les dernières élections, va sans craindre, en France comme en Algérie, s’installer et installer avec leur complicité, des réseaux solides dans lesquels transiteront argent , armes, hommes .

Navigation