Ségolène Royale est-elle toujours de gauche ?

, par  Allezou...bIda , popularité : 89%

Je me pose la question car voyez-vous, moi que ne suis pas de gauche, je partage avec elle une opinion concernant la sécurité : Madame Royale préconise l’encadrement militaire des délinquants en alternative à la prison et voudrait que le P.S. s’éloigne de la ligne laxiste (marxiste ?) qu’il a suivi jusqu’à présent dans le domaine de la répression de la délinquance.

Encadrés par des professionnels de la discipline, ces délinquants feraient du sport intensivement, feraient le réapprentissage des droits et des devoirs, dans le cadre de travaux d’intérêt général (entretien des forêts et des rivières, aide aux pays pauvres), il leur serait redonné les fondamentaux du vivre ensemble, de l’éducation et de la fermeté. Il s’agirait de sanctions éducatives.

Nous pourrons juger sur pièce, l’ex-future candidate se dit prête à en faire l’expérience dans la Région qu’elle préside : Charente-Poitou. Le régiment de la Rochelle devant "être fermé" (elle trouve que le démantèlement des garnisons est une erreur), en collaboration avec Maxime Bono, Maire de cette ville, elle va en faire la demande aux ministres concernés, mais comment cette mesure pourra-t-elle être appliquée, comment s’articulera-t-elle, quelle révolution faudra-t-il faire dans les prétoires afin que les juges remettent entre les mains des militaires, devenus des matons, les condamnés ? N’est-ce pas de la démagogie de proposer des alternatives impossibles à mettre en œuvre ?

Pour Ségolène Royale, voilà la solution aux problèmes de sécurité que Nicolas Sarkozy n’a pu résoudre : à La Rochelle les socialistes ont instruit le procès de la politique sécuritaire du Président sans penser à remettre en cause leur propres égarements.

Face à une situation catastrophique, due au laxisme des Politiques qui ont géré la France et à l’angélisme des socialistes, on reprend les bonnes vieilles recettes que l’on pourrait qualifier de droitières et même réactionnaires, vues de la gauche de la société française.

Voir en ligne : http://sites.radiofrance.fr/francei...

Navigation