SERIE : Le ver est dans le fruit ! FNACA CHALON

, par  MORA , popularité : 97%

... vu sur le NET ...

Il est certain que tout ce qui souligne leurs mensonges, ne leur plait pas !

Pour autant, même s’ils disent certaines choses exactes, ils n’ont vraiment pas l’air de comprendre la situation qu’ils ont crée !

Car il se trouve que c’est devenu une habitude !

On fiche le boxon partout et après on dit : "les pôvres ! c’est injuste !"

Cette irresponsabilité récurrente, alimente la Société Française depuis des décennies !

Sans doute est-il temps de tourner la page ?

Mais le vrai problème n’est-il pas en France ?

Aujourd’hui, il est temps de réfléchir sereinement à cet épisode sanglant pour nos deux peuples, algérien et français. Plutôt que nous invectiver, ne serait-il pas préférable que chacune des parties en présence à cette époque ne cherche pas à imposer aux autres sa seule vision des choses, et travaille au contraire, avec les autres, à faire émerger une vérité commune ?

Travailler sur la mémoire. Travailler sur les mémoires. Afin de les faire se frotter, se confronter, et d’en retirer « une leçon d’Histoire ». D’ici à 2012, les tenants de l’Algérie française, les défenseurs du colonialisme et de ses « bienfaits », vont se déchaîner.

On l’a vu à Cannes lors de la présentation du film « Hors-la-Loi », on le voit à Montpellier où se construit un musée sur L’Histoire de la France en Algérie, on le voit à Perpignan, à Toulon, à Béziers, où des stèles sont censées glorifier les anciens militants OAS, on le voit enfin à Paris, où le Mémorial du Quai Branly, érigé en hommage aux militaires et supplétifs morts au combat en Afrique du Nord, comporte désormais les noms d’anciens activistes et militants de l’Algérie française.

Il va falloir être vigilants. Tenter de rétablir les déformations et les contre-vérités. Dire partout et toujours que la haine ne résout rien, que la tentation colonialiste est un poison. Et qu’il vaut mieux travailler à la réconciliation et au dialogue que de macérer dans la rancune et l’esprit de revanche.

Le Secrétariat d’État aux Anciens Combattants a prévu pour septembre prochain la mise en place aux Invalides de la Fondation pour la mémoire de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie.

Il est aussi évident que les tenants du mensonge séculaire lié à la politique de De Gaulle et à ses héritiers, vont tout faire pour dénaturer en profondeur, le projet de Fondation déjà évoqué par la loi !

Là aussi, la veille s’impose !

Voir en ligne : CHALON FNACA - Cessez-le-feu en Algérie : bientôt le cinquantenaire

Navigation