NICE : colloque LDH autorisé, protestation UNFAN

, par  MORA , popularité : 77%

> ---- Original Message -----
> To : christian.estrosi@ville-nice.fr
> Sent : Wednesday, February 08, 2012 7:50 PM
> Subject : Indignation des Français d’Algérie
>

Monsieur le Maire,

Permettez moi de vous faire part de notre émoi provoqué par l’annonce d’un Colloque organisé par la LDH les 10 et 11 Février 2012 à la Salle Clairvallon à NICE.et qu’apparemment vous avez autorisée.

Aprés nous avoir imposé la statue du général de Gaulle,à NICE,la Mairie accueille dans les locaux de Clairvallon, 26 Avenue Scudéri, la Ligue des Droits de l’Homme(LDH) qui se livrera, comme à l’accoutumé, à leurs élucubrations habituelles visant notre communauté ,orpheline de l’Algérie.

Vous comprendrez que cette exhibition est inadmissible et nous attendons de vous,dans les plus brefs délais, un geste qui ne peut être que la ferme interdiction de la tenue de cette manifestation à caractère provocatrice et collaboratrice avec le FLN et ses porteurs de valise,qui furent les ennemis sanguinaires de la France,à une époque dramatique de l’histoire.

Vous devez également comprendre par ailleurs Monsieur le Maire ,que notre Communauté est exaspérée,car subissant depuis 50 ans toutes sortes de mépris car n’ayant jamais eu d’échos à ses revendications justifiées.

Toutes ces manifestations organisées à l’occasion du Cinquantenaire de notre Exode qui a suivi la fin de la Guerre d’Algérie, sont censées réveiller des cicatrices,raviver des plaies,et conduiront inéxorablement la majorité de nos compatriotes,à réfléchir sérieusement quant à leurs choix électoraux prochains.

Nous sommes persuadés que vous voudrez bien vous pencher sur notre demande avec la plus grande attention,et par avance, vous en remercions

Dans l’attente d’une réponse qui se veut urgente vu la date du Colloque,

Nous vous prions de croire Monsieur le Maire, en l’expression de nos sentiments respectueux

Jean Paul SELLES

Union Nationale des Français d’Afrique du Nord ( UNFAN)

370 avenue Edouard VII

83700 SAINT RAPHAEL

PS : Si cette autorisation n’était pas de votre ressort, vous voudrez bien nous rassurer, dans cette affaire, sur votre état d’âme.Merci.

Navigation