[]

Résultats du Test "Etes-vous Français ? 3ème partie Les Français sifflent les Français

, par  NEMO , popularité : 37%

Résultat du test "Etes-vous Français" - 3ème partie et fin.

Après bien des hésitations, la rédaction de Notre Journal a décidé de dévoiler, cette semaine, les résultats de la troisième partie du test « êtes-vous français ». Nous rappelons à nos chers lecteurs que Notre Journal ne saurait être rendu responsable des conclusions des experts indépendants du CNRS qui ont procédé à l’élaboration et à l’interprétation du test.

Toutefois, si nous ne nous considérons pas engagés par les conclusions des experts, nous sommes en revanche parfaitement conscients de l’explosivité du sujet, et de l’interprétation extrême qui pourrait en être faite par des esprits malveillants, Français de catégorie D pour la plupart. Autant que tous les pisse-vinaigre de France et de Navarre le sachent : s’ils comptent profiter de dispositions législatives de circonstances pour attaquer Notre Journal, ils en seront pour leurs frais . Nous avons en effet pris le plus grand soin à éliminer des conclusions des experts tous les mots, jusqu’aux plus anodins, qu’un esprit mal tourné pourrait interpréter comme xénophobe, islamophobe, homophobe, raciste, machiste, vagincratiste, antisémite, antireligieux, antilaïque, laïque…, liste non exhaustive.
En la matière, Notre Journal, sachez-le, est et restera d’une neutralité pointilleuse.

Rappel du test : l’équipe française rencontre une équipe d’un pays dont votre religion est la religion d’Etat ou majoritaire ou dont les habitants sont de votre « ethnie » (voir les précisions sur le mot « ethnie » dans l’énoncé du test, Notre Journal daté du 13 novembre).

Vous avez choisi la proposition :

G : Vous trouvez ce cas injurieux, connoté, sans objet.

Ce cas ne vous concerne manifestement pas. Vous êtes soit Français de souche, soit Français issu de la diversité (nous vous rappelons que si vous n’êtes pas Français, ce test n’est pas pour vous). Vous auriez donc dû trouver votre bonheur dans le cas n°1 ou le cas n°2.

Votre réponse révèle cependant quelques traits de votre personnalité : vous avez une tendance lourde à monter sur vos grands chevaux sans réfléchir. Vous êtes coléreux, impulsif. D’une intelligence limitée, vous vous permettez d’émettre une opinion péremptoire sur des travaux parfaitement sérieux et documentés réalisés par des experts éminents. Seriez-vous aussi assez imbu de vous-même pour vous estimer plus compétent que nos experts ?

Conseil : revenez à tête reposée aux cas n°1 ou n°2. A priori, la proposition qui vous conviendrait le mieux est A’ . Vous avez quoi qu’il en soit les Félicitations du Jury , qui ne vous tient pas rancune de vos critiques parfaitement déplacées !

H : Au fond vous vous fichez comme de l’An Quarante de l’Equipe de France, que son adversaire soit Mahométan, bouddhiste, Hindouiste ou Israélite, mais vous avez quand même coché cette proposition...

Ou bien c’est votre ulcère à l’estomac qui vous travaille, ou bien c’est l’équipe de France de Football qui joue, et c’est à désespérer : combien de fois faudra-t-il vous répéter que Domenech ne compte pas pour le test  !

Revenez d’urgence aux propositions des cas n°1 ou 2. Si toutefois, après une seconde lecture dans le calme, aucune proposition ne semble encore vous convenir, vous aurez quand même répondu au test : pour les experts, si après avoir répondu H une première fois, vous ne trouvez pas, après une seconde lecture, votre bonheur entre A et F, c’est que vous êtes assez con pour ne pas vous rendre compte de la gravité de votre connerie  !

Peut-on faire quelque chose pour vous ?
Il y avait dans le temps un espoir de guérison, avant que Chirac, votre Saint Patron, ne supprime le service militaire : l’armée, dont on ne louera jamais assez l’expertise en connologie, parvenait, à force d’exercices prétendument stupides, mais en réalité au cœur de la mécanique humaine, à faire du dernier des crétins un Français tout à fait honorable, qui obéissait à ses chefs, avançait sans peur sous la mitraille, et trouvait normal d’offrir sa vie à sa Patrie.
Ce que les cons deviennent aujourd’hui, les experts n’ont pas assez de recul pour se prononcer.

J : Vous soutenez à fond l’autre équipe.

Plus d’un lecteur sera surpris, voire choqué, tant pis : nos experts, n’écoutant que leur courage, et à rebrousse poil d’une idée communément répandue dans le bas peuple, mais heureusement pas dans nos élites, considèrent que vous êtes l’avenir de la France  !

Ils ont parfaitement compris, eux, ce que même nos élites n’ont pas su déceler, (c’est dire à quel point notre Journal s’est entouré des meilleures compétences,) que quand vous sifflez la Marseillaise, ce n’est pas de la haine de la France, mais de l’Amour, avec un grand A. Ce que vous sifflez, ce n’est pas la France éternelle, ses Droits de l’Homme, sa Tour Eiffel, ses allocations familiales, son RMI, son RSA, sa Sécurité Sociale, son école, encore que, pour l’école, il y aurait des progrès à faire, notamment sur l’histoire de l’esclavage et de la colonisation, qui ne fustige pas la France à la hauteur de ses crimes… La religion ou la couleur de l’autre équipe n’est qu’un prétexte, un moyen de vous compter .

Non, ce que vous sifflez, c’est la France des Français de souche, les Souchiens comme vous les appelez avec tendresse. Cette France qui vous fait honte, laxiste, ouverte à tous vents, pleurnicharde, peureuse, faible et molle, d’où s’élèvent continuellement vers le ciel de longues lamentations sur le coût de la vie, la dureté du travail, le manque de moyens de l’Etat, le manque de crèches, de fonctionnaires, de maisons de retraite, d’hôpitaux, de logements sociaux, d’égalité, de fraternité… Cette France où les hommes laissent leurs femmes sortir à moitié nues dans la rue, offertes comme des putains aux regards concupiscents des autres hommes, cette France où on donne aux étrangers et aux impies les mêmes droits qu’aux Français et aux croyants.

Le jour où vous, les Français J, exercerez le pouvoir, vous rendrez à la France sa dignité, et aux Français leur fierté . Avec vous, fini les voitures brûlées, les manifestations dans les rues, les grèves pour un oui ou pour un non. La France ne sera plus ni une poubelle, ni une grande putain que le monde entier peut baiser gratis. Les Droits de l’Homme, vous vous en êtes servi pour vous, c’était de bonne guerre, mais que personne ne s’avise de venir vous chauffer les oreilles avec ces concepts de dégénérés. Dans votre France, tout le monde marchera droit. Il n’y aura qu’une communauté en France, les Français. Tous les habitants de la France, Français ou étrangers en situation régulière, vivront dans la fraternité, le respect scrupuleux de la Loi et la soumission au seul Dieu. La nationalité Française ne sera plus un droit, mais un devoir . On pourra être né Français, et ne plus l’être, et être invité à aller se faire pendre ailleurs qu’en France. Ça s’est déjà fait.

Avec vous, les Français J , on ne rentrera plus en France comme dans un moulin. Et si on y est entré sans permission, on en ressortira vite fait bien fait, et pas dans la douceur. Et si « on » est de la même religion que vous ? « Et alors ? Vous croyez que les Egyptiens rentrent en Algérie comme ils veulent, les Hollandais aux Etats-Unis, ou les Cambodgiens en Thaïlande ? Chez nous, c’est chez nous. »

Oui, Français J, La France, vous l’aimez, vous la méritez, et elle vous aime déjà !
Français J , le Jury, à l’unanimité, vous octroie les félicitations . Ah, si tous les Français étaient comme vous, on ne sifflerait plus la Marseillaise, les Eglises seraient remplies tous les dimanches, les mosquées et les synagogues, tous les vendredis !

Vous l’avez compris, Français J , le Jury souhaite ardemment la réussite de votre Grand Œuvre. Aussi vous lui permettrez ce conseil amical : au contact trop exclusif de vos « amis » les Français D , et d’hommes politiques qui tueraient père et mère pour obtenir vos voix, vous avez tendance à vous laisser aller. Méfiez-vous de la facilité apparente avec laquelle vous croyez avancer  ! Vos « amis » les Français D ne sont pas un exemple, ce sont des Français tout juste passables, et encore, parce que la loi Française ne prévoit pas de déchéance de la nationalité pour un Français de naissance. Par-dessus tout, ils sont beaucoup moins nombreux que leur agitation permanente ne vous le donne à croire.

Quant aux hommes politiques qui vous mangent aujourd’hui dans la main, ils vous poignarderont dans le dos à la première occasion, pour peu qu’ils y trouvent leur compte.

Et puis vous savez, les Souchiens, depuis que le Monde est Monde, on n’a pas arrêté d’essayer de les changer, de les romaniser, barbariser, vikinguiser, arabiser, hispaniser, angliciser, russifier, poloniser, germaniser, américaniser, sodomiser....... Jusqu’à présent, ce sont plutôt ceux qui ont essayé qui ont changé, ou qui sont repartis d’où ils venaient, même de très loin, et la queue basse…

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !! Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)