Conférence sociale : Du discours à la méthode

, par  no-reply@20minutes.fr , popularité : 91%

SOCIAL - Le Premier ministre réunit mardi les partenaires sociaux pour caler le déroulement des discussions prévues en juillet...

Concertation : acte 2. Après les entretiens individuels organisés la semaine dernière à Matignon, centrales syndicales et organisations patronales se retrouvent mardi après-midi autour de la même table pour définir « l’accord de méthode » de la prochaine conférence sociale qui se tiendra sur les 9 et 10 juillet prochains, sous la houlette de François Hollande.

Nouvelle « méthode » de « démocratie sociale »

Ce nouveau round de discussion est la première illustration d’une « méthode » de « démocratie sociale » que le nouveau Premier ministre promet d’appliquer aux grands chantiers sociaux à venir : retraites, salaires et emploi.

Les réformes menées « dans l’improvisation permanente, sans consulter les partenaires sociaux » ne marchent pas, avait expliqué le 27 mai dernier la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem. Avec le nouveau gouvernement, « le dialogue social sera constitutionnalisé bientôt » pour devenir une étape obligatoire des réformes.

Au menu ce mardi après-midi : fixer le calendrier des négociations, les thèmes prioritaires de l’agenda social, mais aussi le périmètre des discussions (concertation, négociation paritaire ou tripartite, etc.)

L’emploi en tête des priorités

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault l’a dit et répété : l’emploi sera le sujet numéro un. Cette conférence sociale devrait être l’occasion pour le gouvernement de préciser et discuter plusieurs mesures annoncées par le chef de l’Etat pendant la campagne : contrat de génération (baisse des charges pour l’embauche d’un jeune et le maintien d’un senior), relance des contrats aidées, facilitation du chômage partiel, hausse des moyens d’accompagnement de Pôle emploi…

Salaires et traitements en discussion

Après le coup de pouce au Smic qui doit être annoncé mercredi en conseil des ministres, Michel Sapin a indiqué que des négociations « portant sur l’ensemble des salaires, et tout particulièrement dans les branches où le minimum est inférieur au Smic seront engagées ».

L’égalité salariale homme-femme dans le secteur privé sera aussi au menu des discussions. Par ailleurs, les syndicats de la Fonction publique entendent bien inscrire à l’ordre du jour le débat sur la revalorisation du point d’indice, base de calcul des traitements des fonctionnaires.

La compétitivité des entreprises

François Hollande a promis qu’il abrogerait avant même son entrée en vigueur la réforme de la TVA sociale adoptée par le gouvernement Fillon en vue de doper la compétitivité des entreprises.

Mais les organisation patronales, Medef en tête, comptent bien discuter en juillet de la question du financement de la protection sociale et du coût du travail dans les entreprises françaises.

La réforme des retraites

Le retour partiel à la retraite à 60 ans pour les personnes ayant commencé à travailler à 18 ou 19 ans et qui ont suffisamment cotisé sera adopté par décret dès mercredi.

Cette promesse électorale phare de François Hollande n’est qu’une première étape en vue d’une réforme globale promise en concertation avec les partenaires sociaux. Ce chantier pourrait faire l’objet de négociations spécifiques dès le mois de septembre.

Voir en ligne : http://flux.20minutes.fr/c/32497/f/...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)