Cannes : Jocelyne Mas médaillée dans l’Ordre national du Mérite.

, par  MORA , popularité : 88%

Chez elle « en Algérie, la Méditerranée était au nord » (en référence à un de ses romans). Distinguée par Nicolas Sarkozy, tous les pieds noirs le sont avec elle. Car son œuvre est un hommage à tous ceux qui ont construit ce magnifique pays à force de travail acharné, de courage et de ténacité.

Arrivée à Cannes, sa famille galère mais Jocelyne apprécie cette nouvelle liberté. Elle écrit ainsi : « égoïstement je me sentais libre, libre de rester tard le soir sur la plage, libre d’aller au cinéma sans redouter une bombe placée sous les sièges, libre, sans couvre-feu, sans bruit d’explosion, sans cette peur qui nous prenait au ventre et qui ne nous lâchait plus. » Elle n’est pas seule. Ils sont des milliers dans ce cas qui se sont installés sur la Côte d’Azur et ont partagé les bancs des écoles de la République avec... les Français de France. Ainsi Jocelyne était au lycée Bristol et son frère au lycée Carnot.

L’avenir devient le présent, les années passent qui construisent un passé. Jocelyne revient à « Cannes la Blanche », comme s’est plu à qualifier la ville Bernard Brochand dans sa présentation. « Cannes, cette ville ressemble tant à Alger, le Boulevard du front de mer se superpose sur la célèbre Croisette dans mes souvenirs qui pâlissent de jour en jour... », reprendra la nouvelle chevalier dans l’Ordre national du Mérite. Elle s’y sent bien. Regardant les palmes des palmiers se découper sur l’azur du ciel, son esprit vagabonde tandis qu’une brise de vent chaud la ramène de l’autre côté de la Méditerranée... en naitront une pluie d’étoiles filantes, petits cailloux sur les chemins du souvenir, poèmes et textes pour enchanter ses lecteurs.

Source INFO : http://pariscotedazur.fr - Photos Daniel BEGUIN

 [1]

Voir en ligne : http://pariscotedazur.fr/archives/2...

[1Les images sont récupérées du site indiqué sans autorisation

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)