Appel à l’urgence et à la vigilance 2012 !

, par  MORA , popularité : 88%

... transmis par mail Gilles BONNIER ...

Chers amis,
 
Jusqu’où vont aller les responsables des Affaires étrangères dans ce passage en force qui invoque à l ’envi une "excellence" des relations entre la France et l’ Algérie .
 
Demain ce sera certainement l ’amitié qui sera proclamée .
 
Certains semblent prêts à tout oublier, à tout cacher, de notre passé tragique de 1962 et des provocations répétées depuis des années de la part de représentants de l’État algérien .
 
Pourtant seuls la vérité et le respect mutuel peuvent préparer un rapprochement, à la veille du cinquantenaire de l ’indépendance et de toutes les tragédies qui l ’ont entourée .
 
Pour alimenter ce "partenariat d ’exception " on ne veut parler du coté français que des nombreux visas pour les algériens et du développement des affaires ...
 
Cependant dans le registre de la mémoire et dans des accès de repentance calculée, nos représentants officiels, locaux ou en visite, parlent parfois aussi des "crimes " et de " l’injustice" de la colonisation.
 
Les sujets qui fâchent ne sont jamais abordés : l ’état indigne des anciens cimetières français, les entraves à la circulation ou à l’inhumation de certains Harkis, les copies d’archives "françaises" en Algérie, le sort des Disparus et les exactions massives des terroristes du FLN, à la fin de la guerre, à l ’encontre des civils de toutes origines, etc ..
 
Un nouveau pas va être franchi, semble t il, pour le 1er novembre, date hautement symbolique :
 
"L’histoire commune des deux pays n’est pas en reste puisque, pour la première fois, une rencontre entre les anciens combattants algériens et français qui ont participé à la guerre de Libération, aura lieu la semaine prochaine à Alger, dans le but de renforcer les relations entre les deux pays, selon l’ambassadeur, elles ne peuvent être que bonnes" dixit l ambassadeur de France en Algérie
 
La FNACA a entrepris cette démarche de " rapprochement, du type paix des mémoires " avec les responsables ACs du FLN et cela avec la bénédiction et les encouragements de l’ ambassadeur de FRANCE
 
Pour commémorer quels faits et rendre hommage à qui ?
 
A des dates bien spécifiques : le 1er novembre , le 19 mars ....
 
La préparation des "célébrations " de 2012 pour le cinquantenaire est lancée .
 
A nous de réagir.
 
Gilles Bonnier

Navigation