Revue de presse : Le Pen/Islam - Match nul

, par  Allezou...bIda , popularité : 100%

En fin de semaine dernière, dans l’éditorial du journal de son parti "Français d’Abord", le président du Front national Jean-Marie Le Pen déclare qu’il ne voyait pas pourquoi l’Iran devrait être empêché de se doter de l’arme nucléaire.

En affirmant que l’arme nucléaire est une arme dont on ne sert pas, puisque celui qui s’en sert est certain d’être détruit dans les minutes qui suivent, Jean-Marie Le Pen prend finalement la défense du Président iranien Mahmoud Ahmadinejad. Rappelons que c’est ce dernier qui constamment depuis décembre évoque ce qu’il appelle le « mythe du massacre des juifs » pendant la deuxième guerre mondiale, et affirme qu’il a l’intention de « rayer de la carte » Israël. Tout aussi invraisemblable, JM Le Pen prend la défense des plus intégristes des islamistes. Ceux-là même qui ont organisés des émeutes dans de nombreux pays, souvent contre des populations chrétiennes coûtant la vie à de nombreux innocents. Il prétend en effet que la récente polémique internationale sur les caricatures de Mahomet est un coup monté de l’occident !

L’antisémitisme viscéral de Jean-Marie Le Pen le fait adhérer aujourd’hui aux thèses de ceux qui haïssent le plus les juifs : les intégristes islamistes. C’est odieux et stupide.

(source La droite Libre)

__espaceur.png__

"Appelé à dire s’il y a « incompatibilité » entre les cinq piliers de l’islam et le mode de vie français, Jean-Marie Le Pen répond :

"A mon sens, aucune. En principe, les religions chrétiennes étaient religions de paix, de fraternité et d’amour. Ça n’a pas empêché les catholiques et les protestants de s’égorger des siècles durant, tel qu’en Irlande aujourd’hui encore."

(source chrétienteté.info)

__espaceur.png__

Les tout récents propos de Jean-Marie Le Pen sur l’islam provoquent une certaine effervescence dans une partie de la blogosphère. Le Président du Front National y déclare ne voir « aucune » incompatibilité entre les cinq piliers de l’islam et le mode de vie français. Selon lui, « les médias jouent à nous faire peur avec l’islamisme », et il se demande « dans quelle mesure le terrorisme islamiste n’a pas été imaginé pour freiner l’expansion islamique ». L’homme politique, pourtant récemment condamné pour ses propos sur le danger que fait courir aux Français la présence massive de musulmans en France, déclare désormais voir autour de lui, dans la vie de tous les jours, « des musulmans intégrés à la vie sociale, très souvent par l’artisanat plus encore que par le commerce ». Il dit penser « que l’islam risque de se corrompre dans la fréquentation ou dans l’intimité d’un Occident décadent ».

(source bivouac-id.com)

__espaceur.png__

Le candidat frontiste ne s’oppose pas au port du voile dans les espaces publics. "J’ai connu le temps où ma mère n’allait pas à l’église sans porter un chapeau ou un foulard sur la tête. Je crois que le voile ne prospère que parce qu’il est interdit. Simplement, il ne faut pas que le port de ces affûtiaux empêche le contrôle des identités. À l’école, en revanche, il faut respecter le règlement qui prévoit d’avoir la tête nue."

(source l’Express)

Ces propos tenus par le Président du Front National, datent de 2006,2007 et de septembre et octobre 2009

__ornement.png__

"Quand les musulmans tiennent les commandes, ils soumettent les autres : c’est le cas en Arabie saoudite, en Afghanistan, en Libye, au Soudan. Seuls les États se voulant laïques admettent les religions différentes : c’était le cas de l’Irak de Saddam Hussein."

"La laïcité est le moyen de faire respecter la loi commune par toutes les religions. Certains s’y plient naturellement. Ce n’est pas le cas de l’islam, qui devra sans doute être rappelé à l’ordre. Par exemple, en ne favorisant pas comme on le fait actuellement cette efflorescence extraordinaire de mosquées-cathédrales qui se veulent témoignages d’emprise. Il s’en construit partout : dans les grandes et petites villes."

(source l’Expess du 21/02/2007)

__espaceur.png__

A une semaine du premier tour des élections régionales, Jean-Marie Le Pen a dénoncé, dimanche 7 mars, "la présence islamiste en France", affirmant que les mosquées y "poussent comme des champignons". Le président du Front national, tête de liste en Provence-Alpes-Côte d’Azur, tenait à Marseille son dernier meeting avant le premier tour. "Les minarets sont comme la burqa le symbole de la présence islamiste en France", a-t-il lancé devant plusieurs centaines de militants. "Les mosquées poussent comme des champignons et le chant du muezzin ne tardera pas à retentir dans nos rues", a-t-il poursuivi.

(source le Monde mars 2010)

__ornement.png__

Les élections régionales et les campagnes électorales qui en découlent déplacent les limites qui deviennent floues et ripent vers les électorats en fonction de l’air du temps et l’aire des discours.

Ce double langage politicien nous prouve, si il en était besoin, à quel point un Président de parti politique n’a plus rien en commun avec un candidat à un mandat législatif.

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)