[]

Les dessous pas très propres de l’affaire Germaneau

, par  Allezou...bIda , popularité : 19%

Les Services Secret français se seraient fait "balader" par les Services de renseignements algériens :

Germaneau : la main de l’Algérie dans le fiasco militaire français

Selon l’anthropologue spécialiste du Sahel, l’Algérie savait que l’opération du 22 juillet au Mali ne sauverait pas l’otage français.

Anthropologue britannique, spécialiste reconnu de la zone sahélienne, Jeremy Keenan affirme dans cet article que c’est la Sécurité militaire algérienne qui a conduit la France dans le fiasco de son opération militaire du 22 juillet au Mali, destiné à sauver l’otage Michel Germaneau.

Selon lui, l’armée algérienne a participé à l’une des deux opérations conduites ce jour-là, tout en sachant que l’otage français ne s’y trouvait pas ou plus.

Les accusations portées par Jeremy Keenan contre la Direction du renseignement et de la sécurité (DRS) d’Algérie rejoignent les doutes exprimés par certains responsables français pour qui Al Qaeda au Maghreb islamique (Aqmi) « avance au gré des intérêts du pouvoir algérien ». Ce qui n’a pas empêché, selon l’auteur, le gouvernement français de tomber dans un piège lourd de conséquences.

Michel Germaneau a doublement été une victime car même mort il aurait servi les intérêts algériens dans la région afin que celle-ci se hausse à la place de l’interlocuteur privilégié dans le domaine de la sécurité.

Si la vie d’une homme n’avait pas fait l’objet de cet horrible marchandage nous pourrions nous gausser du manque de clairvoyance de nos services "spéciaux"

Voir en ligne : http://www.rue89.com/2010/08/09/ger...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)