Le Niktamère urbain ...

, par  TOTO , popularité : 58%

PRESENTATION :

Le NIKTAMERE est un animal d’importation relativement récente ... bien qu’en voie de disparition dans ses pays d’origine, le Maghreb.

Par contre, il se reproduit rapidement en milieu urbain européen.

Une génitrice de Niktamère peut engendrer couramment jusqu’à 10 +++ sujets Niktamère au cours de sa vie, aidée en cela par de substancielles "allocs" familiales.

En général les petits Niktamères se regroupent dans des réserves naturelles appelées banlieues et à proximité immédiate des distributeurs de billets de banque ( C.A.F, CPAM, ASSEDIC, Services sociaux municipaux, etc.…)

MODE DE VIE :

Le jeune NIKTAMERE ne sort que la nuit et se déplace généralement en petits troupeaux de 5/6 spécimens appelés « branleurs ».

Le NIKTAMERE isolé est un animal peureux et craintif. Il fuit devant tout être humain de bonne constitution, toutefois il s’attaque aux femmes seules et aux personnes âgées, ainsi qu’aux enfants à la sortie des écoles.

Les plus vieux NIKTAMERES, parfois appelés "CHIBANI" ( ... ?) s’agglutinent durant la journée aux points de survie (cafés, bancs publics, parcs et marchés).

Le NIKTAMERE ne chante pas la Marseillaise : il la siffle.

Il exige qu’on le respecte, mais lui ne respecte rien.

Il veille jalousement à la virginité de ses sœurs, mais cherche à baiser toutes les filles qu’il croise , d’où un grave conflit avec ses valeurs existentielles ... quand il s’agit des soeurs de ses copains.

Il devient alors , momentanément, Niktasoeur.

Ses occupations favorites sont l’incendie des voitures ainsi que le caillassage des ambulances, des pompiers et de la police.

Si des intrus, généralement vêtus de bleu ou de noir, sont trop nombreux dans son quartier il crie à la provocation et en appelle à Emmanuelle BEART, Josiane BALASKO, Guy BEDOS ou autres vedettes du showbiz.

Le NIKTAMERE est armé d’un couteau qu’il utilise pour égorger les moutons... mais pas seulement.

Il répond habituellement aux noms génériques de Mohamed, Mouloud, Kader, Rachid ou Mourad ... sans que l’on sache exactement pourquoi.

Ses cris habituels sont :
« Nique ta mère ! », « Nique la police ! », « Nique la France ! ».

Grégaire, caractériel et indomptable, le NIKTAMERE est aux sociétés policées ce que le zèbre est à l’art équestre.

MOYEN DE TRANSPORT :

Le NIKTAMERE voyage en autobus, en métro et en RER (... sans ticket).
Il frappe violemment tout contrôleur qui ose lui demander son titre de transport.

Rien d’étonnant, dés sa tendre enfance il s’est entraîné à frapper principalement sa maîtresse d’école pour se faire la main.

Pour se déplacer, le NIKTAMERE utilise également les voitures volées, les mobylettes à petit guidon (plus facile pour conduire avec des menottes) et les fourgons de police avec escorte (ceci en tout dernier recours).

Il affectionne tout particulièrement les mini-motos à échappement libre qu’il fait vrombir jusque tard dans la nuit sous les fenêtres des travailleurs souchiens*.

(*Le souchien - ou sous-chien - désigne, en sabir Niktamère, les natifs d’origine locale encore appelés "Français de souche").

IDENTIFICATION ET MODE DE VIE :

Le NIKTAMERE est aisément identifiable par son look,

> 1. Très bon sprinter, le NIKTAMERE peut courir très vite. Pour cette raison, on l’utilise parfois comme joueur de foot ...

> 2. Très bon magicien : les objets les plus divers sautent dans ses poches lorsqu’il passe devant les étalages, ceci sans même qu’il en prenne conscience. D’où sa surprise manifestée lorsqu’il se fait attraper : «  Ji rian fi M’sieu », « Ci pô moi, j’ti jur’ ».

> 3. Il porte des survêtements blancs trop larges et une casquette de base-ball posée de travers ou encore une capuche ... même par temps de canicule.

> 4. Il parle seulement une sorte de patois typique : le SABIR.

C’est une espèce protégée par diverses associations subventionnées par l’Etat (MRAP, SOS RACISME, LDH etc.…) .

Comme pour le loup dans les Alpes et l’ours dans les Pyrénées, le NIKTAMERE fait l’objet d’une interdiction de chasse en tant qu’espèce ultra protégée ... d’où un risque de prolifération dangereux pour l’équilibre de notre système social et nos brebis égarées.

Le NIKTAMERE protège jalousement son territoire où il pratique son "bizness" ... essentiellement constitué de substances prohibées par la Loi.

Tout intrus en est violemment chassé..

Quand il réussit dans ses "affaires" frauduleuses il devient alors un grand NIKTAMERE "biznessman" intouchable et respecté par ses semblables, qui s’habille chez Smalto et roule dans de somptueuses voitures de sport allemandes ou italiennes rouges ou noires en toute légalité, car personne n’ose alors lui demander des comptes ... sans doute à cause de ses nombreux gardes du corps armés jusqu’aux dents.

Le NIKTAMERE des banlieues devient alors persona grata international. Il peut entrer en politique et devenir ministrable.

Enfin, il a la possibilité de retourner en grande pompe au Maghreb, dans le pays d’origine de ses géniteurs, et y être reçu avec tous les honneurs dus à son rang par les plus hautes autorités.

On peut dire alors que le NIKTAMERE a réussi et peut donc être intégré.

( source "Niktamèrepedia" )

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)