LES COLLABOS A L’OUVRAGE - LA RESISTANCE AUSSI !

, par  VITUS , popularité : 77%

En commentaire à : http://www.algerie-plus.com/diaspora/crimes-coloniaux-francois-hollande-souhaite-que-les-%C2%ABchoses-soient-dites%C2%BB/

LES COLLABOS A L’OUVRAGE - LA RESISTANCE AUSSI !

L’inverti pluricipal de Marseille, GAUDIN, fait beaucoup mieux et plus qu’Hollande puisqu’il a accueilli dans sa mairie et dans ses bras la poseuse de bombes Zorah Driff.

Attentat du Milk Bar, attentat du Casino de la Corniche, attentat du Bar Otomatic ... Des dizaines de civils massacrés, des dizaines d’amputés parmi lesquels de nombreux enfants. C’était en 1956 ... Pour Monsieur Gaudin qui était présent à Toulon lors de la première inauguration du premier Carrefour du Général Salan, le Vent de l’Histoire peut bien souffler, pour lui ce n’est pas la girouette qui tourne mais le vent !

Sont-ce vraiment des hommes, ces politiciens qui peuvent payer leur fauteuil d’édile contre un bain quotidien dans des égoûts qu’ils polluent parce que ni leur coeur ni leur mémoire ni leur intelligence n’ont jamais pris le dessus sur l’unique ivresse pathologique susceptible de leur tourner la tête : L’ambition politicienne de la gloire d’un jour conquise à n’importe quel prix et gardée au tarif de la déchéance humaine.

Les musulmans qui ont éradiqué dans le sang les derniers restes de la présence catholique en Algérie, ceux qui pressent le gouvernement algérien d’en finir avec les communautés protestantes évangéliques de Kabylie, peuvent se passer le mot : Le Maire de Marseille est à leur disposition pour les accueillir et les encourager.

Il y a tout lieu de penser en effet qu’à l’image de l’écrasante majorité de leurs "compatriotes" hexagonaux - ceux qui ont pour programme de vie de ne pas vouloir se prendre la tête - Monsieur Gaudin autant que Monsieur Hollande, en savent à peu près autant sur l’islam que sur le christianisme et que les propos de ces Messieurs sur la colonisation seront, demain, des propos à charge au Nuremberg de la décolonisation quand ils auront à rendre compte de cette autre gigantesque colonisation qu’ils n’aperçoivent manifestement pas et qui est celle de l’Europe !

Nous pourrions aider à visualiser l’horreur suicidaire du Maire de Marseille en imaginant que les mairies de Brive, de Limoges et de Tulle aient pu accueillir à bras ouverts le général Lammerding qui fut l’ordonnateur du massacre d’Oradour sur Glane.

Le Liban est tombé, seul, abandonné par toutes les nations qui pouvaient et devaient le défendre.
La Serbie, pareillement.
Ces "premiers Egyptiens" que sont les Coptes en Egypte ou ces premiers Chrétiens de l’Histoire qui sont encore en Irak ou en Syrie sont littéralement abandonnés par les prétendus Chrétiens d’Europe et d’Amérique ...
Et se regardent-ils bien, en leur âme et conscience, ceux-là qui, remontés contre les odieux DSK et BHL imputent à crime l’instinct de survie des soldats de Tsahal qui défendent pied à pied leur peuple de 8 millions de juifs encerclés par 300 millions d’aménité islamique ?

La France suit ce même sort mais l’Europe entière est concernée par la même menace selon une situation historique que les militants nationalistes et identitaires prophétisent depuis les années 60. Il y a donc dans ce malheur universel la source d’une espérance puisque, comme face à Hitler, la guerre sainte des Fils de Mahomet regarde toutes les nations du vieux continent.

On peut considérer que la figure du Lieutenant Degueldre (1962) symbolise ce combat et qu’à l’instar de Charles Martel, de Jean Sobieski (11/9/1683 - Vienne), de Don Juan d’Autriche (7/10/1571 - Lépante), d’Isabelle la Catholique (1492) qui firent reculer la congestive poussée vitale de l’islam, cet héroïque Lieutenant et ses Commandos Delta symbolisent à jamais le combat malheureux et trahi des Européens face à la horde rétrograde des sectateurs de la Ch’aria.

Et cet échec, lui, est à rapprocher de la Chute de Constantinople (1453) de la Chute du Liban, de la Chute du Kosovo, évènements contemporains, précurseurs de la déferlante à laquelle nous assistons et qui ressemble immensément à la lointaine approche de la grande vague d’un tsunami que les spectateurs contemplent sans se douter qu’ils seront noyés dans l’heure qui vient.

Haut les coeurs pourtant !

Vale !


Vitus

Voir en ligne : http://www.algerie-plus.com/diaspor...

Navigation