III - Congrès des Français d’Algérie de Perpignan : Discours du ministre /Message du président Sarkozy

, popularité : 98%



Discours du ministre de la Défense (extraits)

Le ministre rend d’abord hommage au maire de Perpignan qui sut accueillir les Français d’Algérie à leur arrivée en France « non seulement rejetés par l’abandon des paroles et des engagements mais par la fermeture du cœur au moment où ils avaient besoin de chaleur. »
Puis il rappelle son action en faveur d’une harka alors qu’il était jeune sous-préfet à Amiens et sa rencontre avec les principaux responsables des rapatriés, quand il était chef de cabinet du Secrétaire d’Etat chargé des Rapatriés, Jacques Dominati : (Citant notamment Guy Forsy et Jacques Roseau) « Ils représentent pour moi une passerelle avec l’ensemble de vos responsables, ceux dont les noms m’étaient familiers lorsque j’étais jeune et qui avaient accompagné comme vous à la fois mes espérances et mes convictions. »

Ce rappel étant fait, le ministre dit alors son projet d’’avenir. Evoquant son origine lorraine il en vient au rapprochement franco-allemand : « Et cette épreuve là, nous l’avons retrouvée et nous l’avons surmontée. C’est le geste du Chancelier Adenaeur et du Général De Gaulle … » (Sifflements dans la salle sur ce dernier nom) … « Je sais … J’y reviendrai … » (réactions de la salle). « Comment diable se fait-il que nous ne puissions pas, des deux côtés de la Méditerranée, c’est ce que je voulais évoquer, alors que 50 années se sont écoulées, établir des projets et des liens d’avenir alors que nous avons tant apporté des deux côtés de la Méditerranée, et que je vois même le cinquantenaire s’organiser dans une sorte d’indifférence mutuelle alors que j’aurais aimé et même rêvé que l’on puisse se parler et se retrouver pour faire ensemble …(réactions de la salle)….Manifestement, à cet instant, cela n’est pas possible, je le comprends. »

Voir en ligne : http://congraix.over-blog.com/artic...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Démission du HCR

    Nous apprenons la démission du HCR de Madame Andrée Montéro.