Grévistes et Retraite - Tous égaux Articles EXPRESS

, popularité : 40%

Seuls les législateurs et les ministres en ont le pouvoir, Les modifications interviennet sous l’effet des pressions politiques ou des instances professionneles qui s’agitent, le plus souvent devant des insuffisances de longue date...

Les fonctionnaires :

avantageuse au regard de son mode de calcul sur les 6 dernières années.

En pratique, comme les années de service prises en compte pour le calcul de la pension de retraite sont, si l’on exclut les bonifications (justifiées en particulier par les séjours hors d’Europe, par les campagnes militaires et, pour les femmes, par les enfants) limitées à trente-sept et demi, de nombreux fonctionnaires peuvent prendre leur retraite à taux plein dès l’âge de soixante ans.

Cependant, à condition d’avoir accompli au moins quinze ans de services effectifs, les fonctionnaires peuvent faire valoir leurs droits à la retraite avant d’atteindre la limite d’âge : dès soixante ans pour les détenteurs d’emplois sédentaires et dès cinquante-cinq ans pour les autres.

Grévistes de la S.N.C.F :

La SNCF offrirait des "retraites dorées" à l’étranger

La SNCF offre des "retraites dynamiques" à des jeunes quinquagénaires par le biais d’un système leur permettant de cumuler une retraite en France et un salaire à l’étranger, écrit Le Figaro.

L’âge du départ à la retraite est 55 ans pour les cheminots et 50 ans pour les agents de conduite.

Pour convaincre ces quinquagénaires de reprendre du service à l’autre bout du monde, la SNCF aurait mis sur pied une filière leur permettant de cumuler leur retraite en France et un salaire à l’étranger, versé par une société offshore basée sur l’île le de Man, au beau milieu de la mer d’Irlande.

Légalement, rien n’interdit a un retraité de la SNCF d’embrasser une seconde carrière.

la direction de la SNCF est au courant de cette situation depuis le 10 avril 2006, date à laquelle lui a été remis un rapport "dérangeant" sur ce système reposant sur sa filiale SNCF international.

Secteur Privé

Pour les salariés du secteur privé, la réforme de 1993 a augmenté le nombre d’annuités justifiant l’octroi d’une pension à taux plein dès l’âge de soixante ans. L’allongement de la durée de cotisation est progressif, de sorte que l’écart entre fonctionnaires et autres salariés se creuse jusqu’en 2003, année à partir de laquelle les salariés de droit privé devront justifier de quarante annuités.

La durée d’assurance dans le régime général est rapportée à une durée de référence ( qui est portée de 150 à 160 trimestres depuis le 1er janvier 2004.

Le salaire annuel moyen continue à être déterminé sur une base portée progressivement de 10 à 25 années en 2008 (et non sur le 6 dernier mois de carrière dans comme la fonction publique)

La pension de réversion

Secteur privé

Il s’agit d’une pension versée au conjoint survivant en cas de décès de l’assuré social.
La réversion est versée sous une double conditions : la première tenant à l’âge du demandeur est appelée à disparaître totalement en 2011. En attendant, jusqu’au 30 juin 2007, il faut avoir au moins 52 ans pour pouvoir y prétendre ; 51 ans entre le 1er juillet 2007 et le 30 juin 2009 et 50 ans entre le 1er juillet 2009 et le 31 décembre 2010.

Secteur public

La réversion de la retraite de base est accordée aux veufs et veuves de fonctionnaires sans conditions de ressources ni d’âge. Elle est égale à la moitié de la retraite perçue par le défunt.

Vive la grève pour les droits acquis - Tous égaux .. Douce france, cher Pays de mon enfance ..

Navigation

Brèves Toutes les brèves