[]

De quoi les Pieds-Noirs ont-ils eu peur ? - ils veulent nous l’expliquer ! Articles EXPRESS

, popularité : 5%

Un "débat" à l’Hôtel de Ville de Paris

Bernard Zeller qui nous informe de la tenue de cette tribune qui nous semble t-il, risque de donner une image faussée des raisons objectives qui ont amenées le départ des Pieds-Noirs d’Algérie en 1962.

Je prends connaissance ce matin de l’annonce du "débat" organisé le 26 mai par la LDH - accueillie avec complaisance par Monsieur Delanoë qui semble confondre l’Hôtel de Ville avec une salle de meeting - pour évoquer les départs en masse des pieds-noirs en 1962.

Intitulée "Algérie 1962 : de quoi les pieds-noirs ont-ils eu peur ?", cette réunion vise manifestement et implicitement à démontrer que la majorité des Européens d’Algérie ont développé une paranoïa aigüe, vaguement raciste, tandis que le destin fraternel des quelques pieds-noirs restés sur place démontre l’abrutissement collectif de ceux qui furent sottement impressionnés par le slogan : "La valise ou le cercueil".

Comment parler enfin de débat quand les intervenants sont :

a) Un ancien trotskyste, tendance lambertiste : Benjamin Stora

b) Un ancien cadre du FLN : Mohammed Harbi

c) Un journaliste de Libé pro-palestinien : Pierre Daum

d) Un cadre de la LDH maniaque de la pétition, de la délation et du
flicage : Gilles Manceron

e) Un cinéaste algérien, d’origine européenne, ancien proche du PCA : Jean-Pierre Lledo

f) Un caricaturiste ( ??), oeuvrant au très altermondialiste Monde Diplo : Aurel

La décence voudrait donc que cette réunion militante se tienne Place du
Colonel Fabien ou à La Courneuve, plutôt qu’au centre de Paris, en un
lieu censé accueillir l’ensemble des citoyens.

* Lire le texte complet sur le site :http://www.secoursdefrance.com/

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !! Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)