[]

Dans quelle étagère ranger les cendres de la France ?

, par  anonyme , popularité : 7%

En se baladant sur le NET, on trouve toutes sortes de choses :

- un site qui parle du fichu de nos grands mères ! Si si ils ont osés !

La vague d’islamophobie qui submerge la France conduit à un bouleversement en profondeur du paysage politique.

Dans la tradition française, la gauche a un faible pour la liberté, et la droite pour l’autorité.

La liberté conquise contre le christianisme se nomme la laïcité.

La laïcité est donc une valeur de gauche.

La liberté d’avorter le fut également contre le christianisme et se nomme le féminisme.

Le féminisme est donc une valeur de gauche.

Mais le parti islamophobe a établi son bastion dans la laïcité anti-marque ostentatoire religieuse tel que le foulard islamique et dans le féminisme anti muslim-qui-bat-sa-femme.

Cette xénophobie violente et organisée a fait se téléporter instantanément la laïcité et le féminisme à l’ extrême-droite réelle de l’éventail politique, plus à droite que Le Pen qui n’en prétend pas tant, voulant seulement arréter l’immigration et non créer une guerre de religion entre Islam et République.

C’est une idée d’anciens de l’OAS cette guerre de religion Islam/République, opération de guerre psychologique qui traîne dans les cartons hérités de la guerre d’Algérie. L’incompatibilité Islam/République était une doctrine mise au point en cas d’Algérie française après référendum. Il aurait fallu alors faire barrage à l’afflux d’indigènes français. Le Pen a rompu depuis longtemps avec cette mouvance qui flirte avec l’intégrisme chrétien.

L’OAS manipule les laïques et les féministes, contraints de pousser leur chanson antimusulmane au nom de leurs propres principes soixante huitards. L’OAS torture des soixante huitards jusqu’à leur faire adopter leurs positions sur l’Islam incompatible avec la République.

Ah ! Ces interminables séquelles de la guerre d’Algérie, les banlieues, l’OAS, l’action psychologique, tous les grands classiques de guerre psychologique étudiés par l’OAS ne sont pas tombés dans l’oreille de sourds. Par une superbe manip, l’OAS a dans son camp antibougnoul les anciens soixante huitards laïcards et féministes, mais politiquement incultes.


Bon là c’est tellement gros qu’on vous laisse en profiter !!

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !! Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)