C’est qui ?

, par  Jean Claude THIODET , popularité : 91%

Chers lecteurs … qui pourriez penser que j’ai "pété les plombs" ce matin, dans les colonnes du “site des chercheurs de sens”, en faisant l’éloge du discours de Nicolas Sarkozy au Puy-en-Velay, puis du moindre mal évident que ce dernier inflige aujourd’hui à la France par son programme de gouvernement.

Je m’explique, merci de bien vouloir lire ce message jusqu’au bout quand vous aurez le temps :

-SÉCURITÉ, IMMIGRATION :

Les politiques promises sont en place, la détermination reste entière, mais les résultats observables, de toute évidence, ne semblent pas encore à la hauteur des légitimes attentes de tous les Français. Notre pays, voyez-vous, est très profondément malade : depuis la “Libération” sans doute ; Vatican II peut-être, Mai-68 certainement… Il y faudrait trois quinquennats de plus, sans « ouverture à gauche », au bas mot…

Conclusion ? – Remplacer Nicolas par Marine, j’ai compris. Juste une question encore (qui nous engage tout de même pour cinq ans) : – Les électeurs du centre, de la gauche et de la droite libérale donneront-ils facilement leur aval à ce très beau projet ? Ou bien va-t-on revivre en dix fois pire le 2ème tour du 5 mai 2002, avec le bulldozer de la Finance Mondiale (D. Strauss-Kahn) plus que certain de l’emporter face à Marine Le Pen ?

- RETRAITES, FONCTION PUBLIQUE :

Même punition, même motif. Sarkozy aura tenu sur ce chantier disons 25% de sa parole électorale, au terme de trois ans et demi de mandat. J’en connais et des meilleurs, des plus anciens, des plus vieux, des plus jeunes, tous très célèbres et bien médiatisés, de droite comme de gauche, qui se serait contentés ici sans vergogne de 0% !

- FISCALITÉ, DETTE NATIONALE :

Même punition, même motif. Sarkozy aura tenu ici entre 10 et 15% de sa parole électorale au terme de trois ans et demi de mandat. J’en connais etc.

- LUTTE CONTRE LA "REPENTANCE" ET IDENTITE NATIONALE :

Même punition, même motif. Sarkozy sans aucun doute n’aura tenu ici que 3 à 5% de sa parole électorale au terme de trois ans et demi de mandat. J’en connais etc.

- MOBILISATION CULTURELLE ET CIVIQUE DES CATHOLIQUES FRANÇAIS :

Même punition, même motif. Sarkozy aura tenu sur cet épineux chapitre moins d’un pour cent de son grand projet de consensus national, au terme de trois ans et demi de mandat. Il est vrai que Nosseigneurs les évêques de France ne l’auront pas vraiment beaucoup beaucoup aidé… (N.B. : Dans le 1%, comptez votre serviteur, SVP.)

- Et puis aussi : – La catastrophique intronisation du PCF au pouvoir central de l’Etat, en 44-45, c’est qui ?

- Et puis encore : – La reconnaissance officielle du FLN algérien en 1962, celle des goulags de la Chine Populaire en 1964, c’est qui ? L’alliance avec Staline, le tapis rouge à Brejnev, le refus du droit d’asile à Alexandre Soljénitsyne sur notre territoire en 1975, c’est qui ?

- Et puis enfin : – La création de la SS en France, la “représentativité légale” des saboteurs de la CGT, les ruineux monopoles publics de l’EDF, de la SNCF et des PTT, la discrimination fiscale des écoles catholiques hors contrat, l’IVG, la pillule du lendemain, l’invention du PACS, c’est qui ? c’est qui ? c’est qui ?

Remplissez vite ce petit QUIZZ, Sedcontra.fr offre une sucette en chocolat, livrée toute fraîche par Chronopost aux trois premiers gagnants ! (Attention, pas si simple : plusieurs réponses possibles à deux ou trois questions !)

« La politique du pire, disait Maurras, repris en boucle par Jean Ousset (RIP) et mon premier patron d’écriture, le cher Jean Madiran, c’est bien la pire des politiques. »

Allez-y sans moi, chers amis, si vous voyez une autre solution, catholique et nationale, au problème posé. Evitons tout de même de nous couvrir d’insultes, parce que nos convictions profondes en cette affaire ne seraient pas totalement identiques. Et continuons si vous voulez d’en débattre, mais dans la liberté des enfants de Dieu…

Bien cordialement à tous de toutes façons,

© Hugues Kéraly / Sedcontra.fr / lundi 7 mars 2011,

en la fête de sainte Félicité, livrée aux fauves d’un cirque romain en l’an 203.

Et l’abandon des départements français d’Algérie, et du pétrole et du gaz du Sahara, c’est qui ?

Voir en ligne : http://www.sedcontra.fr/

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)