[]

BIGEARD nous a quitté

, par  MORA , popularité : 1%

Ce grand personnage est parti. Il s’agit d’une énorme page tournée.

Comme lui les acteurs disparaissent peu à peu, vérifiant l’hypothèse des politiques, qui voient en 2012 la fin des harkis et PN pur sucre...

Il sera ainsi plus facile d’imposer le mensonge et l’erreur historique, enfin en tous cas, il est certain qu’ils vont essayer...

Deux ans plus tard, c’est sous les ordres du général Massu qu’il avait participé à la bataille d’Alger. Une période qu’il évoquait toujours avec réticence. Accusé à plusieurs reprises d’avoir pratiqué la torture, il avait toujours nié, mais avait concédé que c’était « un mal nécessaire ».

Promu général de corps d’armée en décembre 1973, il commandait la 4e région militaire de Bordeaux lorsque Valéry Giscard d’Estaing le nomma, en janvier 1975, secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense. Une mission de courte durée, puisqu’il démissionna six mois plus tard. Il ne tourna toutefois pas le dos à la politique totalement et resta député de Meurthe-et-Moselle de 78 à 88.

Adversaire résolu des socialistes, Bigeard se qualifiait à la fin des années 80 de « vieux con glorieux ».

Voir en ligne : Sud Ouest

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)