19 Mars : La Mairie de Chorges persiste et signe ...

, par  TOTO , popularité : 91%

Courriers à suivre ...

Le 3 Février 2011

Monsieur le Maire de Chorges

En parcourant la lettre du Conseil Municipal Hiver 2010/2011, jʼai été fort surpris dʼy découvrir un encart émanant du « Comité de Chorges de la FNACA » qui annonce une « Commémoration du 19 Mars, date anniversaire du Cessez-le-Feu en Algérie » ... dans lʼattente, à lʼoccasion du 50° anniversaire en 2012 ... de la « consécration » (!! ...? ) dʼune rue ou dʼune place à cet évènement .

Je tiens a rappeler que non seulement il nʼy eut pas de « Cesser-le-Feu » réel et effectif à cette date en Algérie, le conflit sʼétant prolongé bien au-delà faisant plus de morts civils, pieds-noirs ou harkis, et militaires, quʼau cours de toutes les années précédentes ... mais que de surcroit il sʼagit là de la date choisie par le FLN pour fêter sa victoire sur lʼarmée française ...

Cʼest comme si, en quelque sorte, on tenait à commémorer le 21 Octobre 1805 , le 18 Juin 1815 ou le 1er Septembre 1870 ( ... Trafalgar , Waterloo ou Sedan ).

Je tiens par conséquent à rappeler que « le 5 Décembre » a été retenue comme date officielle par lʼEtat, à la quasi unanimité des associations représentatives consultées ( à lʼexception bien sur de la FNACA ) pour commémorer la fin réelle de la guerre dʼAlgérie.

Je me permets de joindre à la présente un argumentaire détaillé des évènements qui ont prévalus au choix de cette date, argumentaire publié par une autre association dʼanciens combattants.

Car, comme on dit ... « qui nʼentend quʼune cloche, nʼentend quʼun son ».

En espérant que la sagacité du Conseil Municipal saura nous épargner le dommage que constituerait ce genre de « consécration », basée avant tout sur une démarche politique totalement hors sujet ... veuillez agréer, Monsieur le Maire, mes salutations distinguées.

.

__espaceur.png__

.

<< Monsieur XXXX

Par votre courrier expédié en Février à Mr le Maire de Chorges vous emettez un avis défavorable à ce que une rue ou place soit baptisée :

"19 Mars 1962 - Cessez le feu de la Guerre d’Algérie"

— -/---

Nous n’ignorons pas les conflits existants entre les associations d’anciens combattants au niveau national mais Dieu merci, une entente très amicale réunit nos deux associations d’anciens combattants Caturiges : le comité local de la FNACA et l’association des anciens combattants-mutilés et victimes de guerre/ AMAC du canton de Chorges et notre conseil municipal.

Celui-ci que l’on ne peut qualifier d’être particulièrement ancré à gauche a donné son accord de principe pour réaliser cette inauguration le 30 Juin 2011, sans devoir entrer dans une quelconque polémique idéologique et les plaques et poteaux sont commandés.

A ce jour, il y a des milliers de communes qui ont répondu favorablement à la demande de la FNACA et plus de quarante dans notre département, dont la dernière dans la commune de LARAGNE-MONTEGLIN s’est réalisée en présence de Mr Auguste TRUPHEME (Socialiste. ndr) et de Mme Henriette MARTINEZ (UMP. ndr) Députée des Hautes-Alpes.

Y avez-vous ressenti un dommage collatéral ?

C’est dans ce même esprit que nous nous sommes inscrits dans cette démarche, sans aucune pression politique, mais dans un esprit de TOLERANCE, en harmonie avec notre DEVOIR DE MEMOIRE cher aux Aciens Combattants et dans le RESPECT que nous devons aux petits gars du contingent en particulier qui sont morts dans cette GUERRE, puisqu’elle vient d’être reconnue comme telle !

— -/--- ( suit une longue digression sans aucun intérêt destinée à me faire partager les convictions du signataire)

Alors Monsieur XXX, ne pensez-vous pas qu’il est temps de mettre fin à ces divisions pour des diverdences de date et je termine mon propos par :

PAIX SUR LA TERRE AUX HOMMES DE BONNE VOLONTE. Bien entendu, ce n’est pas de moi ...

Je vous remercie de votre aimable attention et vous prie de croire, Monsieur XXX, à l’assurance de nos meilleurs sentiments.

Pour Monsieur le Maire Le Conseiller Municipal chargé du dossier. >>

.

__espaceur.png__

.

Le 15 Avril 2011

Monsieur le Maire de Chorges
05230 CHORGES

En réponse à ma précédente lettre, votre courrier du 25 Mars reçu le 9 Avril 2011 mʼa laissé perplexe à plus dʼun titre. Elle nʼa peut-être pas été bien lue avant dʼy répondre ... à moins que vous n’ayez choisi délibérément dʼen éluder le contenu.

En effet, votre réponse ne tient aucun compte des arguments développés pour démontrer que non seulement la date du 19 Mars ne correspond, dans les faits, à rien de réel et de sérieux ... mais que, de surcroit, cette date de commémoration nous couvre de ridicule puisquʼelle a été précisément retenue par nos adversaires FLN pour commémorer leur prétendue victoire militaire sur lʼarmée française ...

Il est à noter que, même en Algérie, cette date est aujourdʼhui remise en question par les algériens soucieux de vérité historique qui critiquent les exactions barbares commises après le 19 Mars 62, exactions qui ont fait je vous le rappelle, des dizaines de milliers de victimes civiles et harkis ... mais aussi militaires du contingent.

Faire semblant aujourdʼhui de les ignorer et passer outre par idéologie politique, comme le fait la FNACA , relève dʼune fantaisie historique absolument inadmissible ... à moins quʼelle ne découle dʼune ignorance crasse quʼil conviendrait alors de combler.

Cʼest en tous cas une insulte à la mémoire de toutes les victimes, insulte bien peu conforme au respect des droits de lʼhomme ... si revendiqués !
Le double jeu du Parti Communiste et de ses annexes nʼest pas nouveau.
Il était déjà en vigueur pendant toute la durée de la guerre dʼAlgérie. Il sʼagit dʼune véritable malversation politique et morale qui dure maintenant depuis plus de cinquante ans.

Je suis par ailleurs très étonné que des élus du département ... et non des moindres ... entrent dans le jeu minoritaire de la FNACA en ne tenant aucun compte de la date officielle retenue par lʼEtat ( voir note ci-jointe ) pour commémorer la fin de la guerre dʼAlgérie.

A force de vouloir ratisser des électeurs tous azimuts nos élus donnent là un bien mauvais exemple de prosélytisme démagogique.

Dès lors ... "le pʼtit gars du contingent" ( ... terminologie communiste des années 50 ) sʼinterroge ...

Que faire pour dénoncer un projet aussi insensé de changement ... aux frais du contribuable, bien sur ... du nom dʼun lieu ancien par une fausse date anniversaire ?
... Organiser une contre manifestation ... « NON au 19 MARS » ... comme cela se pratique ailleurs, dans dʼautres villes, pour faire respecter la vérité et le choix officiel ... presque unanime, notez-le bien ... du « 5 Décembre » ?

Je vous prie dʼagréer, Monsieur le Maire, mes salutations distinguées.

.

__espaceur.png__

.

Malgré un autre courrier du 17 Mai pour tenter d’obtenir quelque amendement ou un retour à la raison : ... silence radio !

Le Jeudi 30 Juin 2011 à 11 heures du matin, presque en catimini, "l’inauguration" a donc eu lieu ... imperturbablement.

Le lieu choisi pour ce déni d’histoire me laisse toutefois perplexe ...

Car il ne s’agit pas d’une rue ou d’une place digne de ce nom ... une rue ou une place qui aurait pu porter le nom d’un personnage méritant ou d’un site évocateur de beauté ou de majesté, comme il y en a tant en milieu montagnard ... mais d’un vulgaire parking à bagnoles et à poubelles baptisé pompeusement "allées" pour la circonstance ... en bordure d’une voie antérieurement nommée ... rue des Martyrs !!!

Et ce ne sera même pas une adresse postale, faute d’habitation alentour ...
Bref ... tout ça sent le compromis politicard à plein nez !

En tous cas, quelle triste situation pour ces Martyrs anonymes que d’être ainsi à nouveau martyrisés par la proximité d’une date à la con ... à partir de laquelle, précisément, il y eut des dizaines de milliers de martyrs anonymes, victimes d’un véritable génocide organisé par ceux là même qui fêtent leur victoire ce jour là, chaque 19 Mars ...

Et quand je pense que cette inauguration a probablement eu lieu en présence d’une partie du gratin politico-médiatique du département ... j’ai honte !!

Pauvre France ...

Ajouté par la Rédaction pour information et action le cas échéant :

Mairie de Chorges
Grande Rue
05230 CHORGES
Tél : 04 92 50 60 30
Fax : 04 92 50 39 28
Courriel : mairie.chorges@wanadoo.fr

A VOS CLAVIERS !

Navigation