Ventes de biens de repliés d’Algérie

, par  sebastien.sv@gmail.com (Gabriel MENE) , popularité : 88%

Madame, Monsieur le Député,

Je tenais par la présente à vous informer que 2 ventes de biens de repliés d’Algérie sont prévues courant janvier 2012 :

- Le 17 janvier visite des lieux en vue de la vente du toit familial de Jean et Annie PORTELLA à La Colle sur Loup.
- Et un peu plus tard celui de Monique LARTIGUE à Cagnes sur Mer.

Ces évènements se dérouleront dans vos circonscriptions respectives ou proches.

Il est bon de rappeler que ces familles ont déposé un dossier de désendettement devant la commission nationale d’aide au désendettement des rapatriés réinstallés dans une profession non salariée instituée par le décret 99-469 du 4 juin 1999. Ce dossier a été déclaré éligible au dispositif de désendettement mais n’a pas abouti au stade du plan d’apurement et nous ne comprenons pas, à partir du moment où un dossier entre dans un dispositif de désendettement, pourquoi l’administration le rejette plutôt que de rechercher des solutions.

Les parents de ces personnes, repliées d’Algérie, ont déjà été spoliés une première fois en 1962 pour raison d’État, sans être indemnisé de la perte de leurs biens et des préjudices subis.

Les rapatriés et les repliés ne supportent plus les promesses sans cesse renouvelées et jamais tenues. Les dernières datent de courant décembre. Elles ont été tenues par le groupe d’études aux rapatriés à l’Assemblée Nationale et le président de la Mission interministérielle aux rapatriés et consistaient à suspendre toutes les mesures d’exécution dans l’attente d’une solution définitive de ces problèmes.

Manifestement, une fois de plus, nous en sommes restés au stade de promesses bien entendu non tenues et je pense que vous comprendrez qu’il y a urgence à agir afin de bloquer ces ventes avant que n’aient lieu les visites prévues car je crains que des troubles à l’ordre public ne soient à prévoir accompagnés d’une campagne de presse qui s’annonce très virulente et alors que des échéances électorales, incertaines, se profilent à l’horizon en même temps d’ailleurs que les commémorations du Cinquantenaire de notre exode et de notre spoliation. Si besoin était, je vous rappellerai ce qui s’est produit dans le Var en octobre 2011 lors de l’expulsion de la famille Tartamella. Les articles parus en cette occasion dans Var Matin ont été classés à la 3ème place des articles les plus lus sur l’année 2011.

J’ ai fait part de mes craintes à Monsieur le Préfet des Alpes-Maritimes et je tenais aussi à vous en informer afin de vous permettre d’agir et d’éviter le juste courroux que ces tristes évènements ne manqueront pas de provoquer au sein de notre communauté, à un moment où il est de l’intérêt de tous que règne une certaine sérénité.

Comptant sur votre action je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur le Député, l’expression de ma considération distinguée.

Gabriel Mène

Copie à :
• Monsieur Eric CIOTTI, Député de la 1ère circonscription, Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes
• Madame Muriel MARLAND-MILITELLO, Députée de la 2ème circonscription
• Monsieur Rudy SALLES, Député de la 3ème circonscription
• Monsieur Jean-Claude GUIBAL, Député de la 4ème circonscription
• Monsieur Christian ESTROSI, Député de la 5ème circonscription, ancien ministre et porte parole devant la communauté Pied-noir du candidat 2007 Nicolas SARKOZY
• Monsieur Lionnel LUCA, Député de la 6ème circonscription, Vice-président du Conseil général des Alpes-Maritimes
• Monsieur Michel ROSSI, Député de la 7ème crirconscription
• Monsieur Bernard BROCHAND, Député de la 8ème circonscription
• Madame Michèle TABAROT, Députée de la 9ème circonscription
• Monsieur le Préfet des Alpes-Maritimes
• Monsieur Elie ABOUD, Député de l’Hérault, Président du Groupe d’Etude Parlementaire aux Rapatriés
Mis à jour ( Lundi, 16 Janvier 2012 00:57 )

Voir en ligne : http://www.pied-noir.eu/index.php/l...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Démission du HCR

    Nous apprenons la démission du HCR de Madame Andrée Montéro.