Un juste retour des choses

, par  Allezou...bIda , popularité : 87%

Des millions d’électeurs européens ne craignent plus d’afficher leur rejet de l’islam et de l’immigration. Les raisons dépassent les problèmes économiques ou sociaux. Les mouvements appelés « populistes » ont un point commun : ils mettent en cause directement l’immigration et la présence d’un islam importé, de plus en plus mal supporté, jugé incapable de s’intégrer dans le modèle culturel européen.

“Il faudrait que nous acceptions de nous définir par rapport au reste du monde, que nous admettions que l’Occident, notion impopulaire s’il en est, a une vie propre à défendre.”

Dans un entretien confié à la revue, le Spectacle du monde, à paraître début décembre, Pierre Manent, 61 ans, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), fait cette remarque : « Je suis très surpris de la léthargie des Européens qui semblent consentir à leur propre disparition. Pis, ils interprètent cette disparition comme la preuve de leur supériorité morale. »

__espaceur.png__

La période des vœux approchant, je formule celui que la France prenne conscience du danger et emboite le pas de ses compagnons européens, avant qu’il ne soit trop tard.

Voir en ligne : http://vasycommejtedis.blogspot.com...

Navigation