Transition en douceur vers la nouvelle garde à vue

, popularité : 99%

Le basculement vers la garde à vue "nouvelle formule", avec présence renforcée de l’avocat, s’est déroulé sans incident majeur dans les commissariats et gendarmeries en France, en dépit de quelques tracasseries logistiques pour cette petite révolution de la procédure pénale. Policiers, avocats et magistrats ont dû se mobiliser dans l’urgence, vendredi, pour mettre en oeuvre avec un mois et demi d’avance la réforme de la garde à vue, comme l’a décidé la Cour de cassation. Consignes ont aussitôt été données par la chancellerie et le ministère de l’Intérieur d’exécuter la décision.

Me Grégoire Etrillard, avocat au barreau de Paris, a été l’un des tout premiers à étrenner cette petite révolution de la procédure pénale. Appelé, vendredi en fin de journée, sur une garde à vue pour vol en réunion dans le 4e arrondissement, il assistait samedi matin à la 3e audition d’un mis en cause. Une situation impensable avant la réforme puisque l’avocat ne pouvait rencontrer son client qu’une demi-heure au début de la garde à vue. Il peut désormais être présent à tous les interrogatoires.

Voir en ligne : http://www.lepoint.fr/societe/trans...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)