Suisse : Le « port d’arme citoyen » et le nouvel équilibre de la terreur

, par  Ubu , popularité : 92%

Dans moins d’un mois les Suisses vont être appelés à voter sur une initiative tendant à limiter fortement l’accès et la possession d’armes par les particuliers. La violence n’est plus acceptée dans nos sociétés mais se dirige-t-on vers un monde sans violence ?

Environ 500 armes lourdes (mitrailleuse, lance-roquette, explosif, etc.) entrent chaque semaine dans les banlieues des grandes villes françaises

[…] Bien qu’ils n’apparaissent pas sur la place publique, on peut dire que les nouveaux acteurs de la guerre se sont structurés de manière proto-étatique avec, d’une part, les moyens de coercition et, d’autre part, les moyens de financement, c’est-à-dire deux des attributs principaux de tout phénomène étatique. Cette forme de guerre ne poursuit plus des buts politiques mais économiques (prédation, pillage, rançonnement des populations, etc.). Par conséquent, nous ne sommes ni face à un phénomène passager, ni face à des adversaires occasionnels et désorganisés, ni face à une simple recrudescence du banditisme ou de la délinquance : il y a mutation de l’art de la guerre, mutation dont nous commençons à peine à prendre conscience. […]

Dans un tel contexte, il apparaît donc peu rationnel de vouloir “désarmer” les citoyennes et les citoyens pour tenter de vivre dans une société sans violence. Pour paraphraser une formule connue, “si vous ne vous intéressez pas à la guerre, la guerre en revanche s’intéresse à vous”. En témoigne la tuerie programmée (heureusement déjouée) de Copenhague, les attaques de supermarchés à l’explosif et à la kalachnikov, les rezzous nocturnes sur les dépôts et les magasins.

Suite la Revue militaire suisse

(Merci à Ratatosk)

Voir en ligne : http://www.fdesouche.com/171021-le-...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)