Sarkozy/candidat : "pas de bon moment"

, popularité : 91%

L’ancien Premier ministre Dominique de Villepin, candidat à la présidentielle, a estimé aujourd’hui qu’il n’y aura pas de bon moment pour l’entrée en campagne de Nicolas Sarkozy qui, selon lui, a raté un virage gouvernemental "il y a 7, 8 mois" et se présente "dans un contexte difficile".

"Je comprends très bien qu’il (Nicolas Sarkozy) ait voulu attendre le bon moment pour rentrer en campagne", a expliqué Dominique de Villepin, invité de "Questions d’Info" LCP/France Info/Le Monde/AFP. Mais, a-t-il estimé, "il n’y aura pas de bon moment." "Pour rentrer en campagne quand on est président de la République et qu’on n’a pas le bilan qu’on espérait, il n’y a pas de bon moment. Forcément, l’eau est froide, donc il faut plonger", a-t-il ajouté estimant que "Nicolas Sarkozy (était) dans un contexte extrêmement difficile".

"Il fera peut-être un mea culpa"

Interrogé sur la nécessité pour Nicolas Sarkozy de faire aujourd’hui son mea culpa,
l’ancien Premier ministre a confié avoir discuté de ce sujet avec le chef de l’Etat "au cours des derniers mois". "Le message qui était le mien était très clair. Ça avait du sens il y a 7, 8 mois, de changer de gouvernement en constatant qu’il y avait besoin d’ouvrir une nouvelle étape dans le quinquennat, de le faire franchement avec une équipe nouvelle, ça veut dire un nouveau Premier ministre", a-t-il rapporté.

Voir en ligne : http://feeds.lefigaro.fr/c/32266/f/...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)