Qui sont les principaux protagonistes de l’Affaire Karachi ?

, par  Allezou...bIda , popularité : 97%

[!sommaire]

Politiques, magistrats, avocat, hommes de l’ombre : l’affaire Karachi, qui mêlent deux volets terroriste et financier, impliquent de nombreux protagonistes sur fond de rivalité entre Jacques Chirac et Edouard Balladur.

Edouard Balladur et Nicolas Sarkozy Edouard Balladur et Nicolas Sarkozy

Jacques Chirac :

Dès son élection à la présidence en 1995, M. Chirac ordonne à son ministre de la Défense, Charles Millon, de mener des "vérifications" sur plusieurs contrats d’armements conclus par le gouvernement d’Edouar Balladur. Des commissions suspectes seront ainsi supprimées, par souci de "moralisation de la vie publique". M. de Villepin a confié dans le livre "Le contrat" que l’ancien chef de l’Etat voulait en fait s’attaquer au "trésor de Balladur".

Dominique de Villepin :

Il est secrétaire général de l’Elysée lorsque Jacques Chirac décide d’ordonner l’arrêt du versement de commissions sur les contrats d’armement suspects. Ses récentes déclarations télévisées sur ses "forts soupçons" de corruption ont déclenché une tempête politique. Entendu par le juge Van Ruymbeke, il a semblé tenir des propos plus prudents.

Nicolas Sarkozy :

Ministre du Budget et porte-parole de la campagne de M. Balladur, il aurait donné son aval en 1994 à la création de Heine, une société basée au Luxembourg par laquelle passaient des commissions sur des contrats d’armements. Le chef de l’Etat a reproché à la presse de l’accuser sans preuve.

Edouard Balladur :

Il était Premier ministre quand fut signé le contrat de vente de sous-marins au Pakistan en septembre 1994. M. Balladur dément avec vigueur tout financement occulte de sa campagne présidentielle de 1995 et balaie les soupçons de rétrocommissions.

Jean-Marie Boivin :

Personnage discret mais central dans cette affaire, M. Boivin, mis en examen dans un autre dossier, était le mandataire de la société Heine. Il sait tout des flux de commissions qui transitaient par cette société. Il aurait obtenu 8 millions d’euros de l’Etat à l’issue d’un arbitrage rendu en janvier 2009. Depuis, il se fait très discret.

Marc Trévidic et Renaud Van Ruymbeke :

Le premier, juge d’instruction antiterroriste, est chargé depuis 2007 de l’enquête sur l’attentat de Karachi en 2002. Il suit depuis 2009 la piste de l’arrêt de commissions sur le contrat de vente de sous-marins comme mobile de l’attentat.

M. Van Ruymbeke a fait son entrée en octobre pour instruire une plainte des familles de victimes pour "faux témoignage" et "entrave à la justice". Il souhaite également enquêter sur les soupçons de corruption de dirigeants français mais ses investigations sont bloquées par le parquet.

Olivier Morice :

Avocat de familles de victimes depuis fin 2008, il a contribué à relancer l’enquête au prix de déclarations parfois tonitruantes. Il a obtenu la nomination d’un juge d’instruction pour enquêter sur le volet financier de l’affaire. Il n’hésite pas depuis plusieurs mois à clamer haut et fort que Nicolas Sarkozy est "au coeur de la corruption", le président de la République le qualifiant de son côté d’"avocat excité".

Ziad Takieddine/Abdulrahman El Assir :

Hommes d’affaires libanais et intermédiaires présumés dans les contrats d’armement, ils auraient été imposés par le "pouvoir politique", notamment Renaud Donnedieu de Vabres, conseiller du ministre de la Défense François Léotard, peu avant la conclusion du contrat pakistanais, selon des témoignages versés au dossier. M. Takieddine dément toute implication dans ce contrat.

__espaceur.png__

Je n’oserai faire de l’ingérence dans une affaire politico/judiciaire et j’ai toute confiance en la justice de mon pays( :’-))) mais que voilà un imbroglio qui démontre à l’envie à quel point les haines et les rancœurs sont tenaces dans ce milieu et combien chacun des protagonistes se préoccupe plus de son avenir politique que du bien-être de ses concitoyens et de la consolidation de la France

Voir en ligne : http://www.francesoir.fr/justice-po...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)