[]

Marseille : Attaque d’un train de marchandises !

, par  Webmaster , popularité : 26%

WANTED !

Far West dans les quartiers nord de Marseille...

Un groupe d’une vingtaine de jeunes gens (ndlr : cagoulés) s’en est
pris jeudi vers 22 heures à un train express régional (TER) en jetant des
objets sur les voies dans les quartiers Nord de Marseille,
a-t-on appris ce matin de source proche de l’enquête. L’agression s’est
produite à hauteur de la cité sensible du Ruisseau Mirabeau, dans le 15e
arrondissement.

Des poutres et des chariots de supermarchés ont notamment été placés sur le
trajet d’un premier convoi de passagers qui, en s’arrêtant, a bloqué un
train de marchandises
. C’est ce second convoi qui était en fait
visé puisque plusieurs wagons ont été ouverts et des cartons
dérobés
, selon la source proche de l’enquête.

Le préjudice exact devrait être déterminé en cours de matinée alors que des
retards de près de trois heures ont été enregistrés sur cette
partie du trafic ferroviaire.

Selon un représentant du syndicat de police Alliance, "on
croyait ces attaques d’un autre âge désormais révolues après la mise en place
de mesures de sécurité". "C’est presque le retour au temps des
diligences attaquées", a-t-il affirmé à l’AFP.

Source : Le Figaro - AFP


NDLR :
Une attaque de train sur fond de trafic de
cigarettes
, objets de luxe, matériels électroniques, téléphones
portables, ordinateurs... Pour les enquêteurs, toutes les hypothèses restent
ouvertes. Pour la SNCF, ce genre de hold-up reste
exceptionnel.

* * *


Scène de western dans les quartiers nord de Marseille - Attaque
d’un convoi de marchandises en marche !

Comme dans les western, un groupe d’une vingtaine de jeunes s’en est pris
jeudi 7 juillet 2011 au soir à un train express régional (TER)
en jetant des objets sur les voies dans les quartiers Nord de Marseille. Il
s’agissait en fait pour eux de bloquer un convoi de marchandises pour le
dévaliser.

Les faits se sont déroulés vers 21h. Le TER concerné
reliait Marseille à Miramas via la Côte Bleue.

« Rapidement après son départ, le train a heurté un caddie qui avait été posé
sur la voie. Il a été complètement endommagé et n’était plus en mesure de
pouvoir repartir. Immédiatement, les forces de police ont été avisées. Arrivées
sur place, elles n’ont pu appréhender aucun individu », relate la SNCF.


Le
train de marchandises dévalisé

L’agression s’est produite à hauteur de la cité sensible du Ruisseau
Mirabeau, dans le 15e arrondissement.
Outre des chariots de supermarchés, des poutres métalliques ont été placées sur
le trajet du convoi de passagers qui, en s’arrêtant, a bloqué un train de
marchandises. C’est ce second convoi qui était en fait visé par de jeunes gens
cagoulés, puisque plusieurs wagons ont été ouverts et des cartons dérobés. Le
préjudice exact devrait être déterminé en cours de matinée.

Les 26 voyageurs ont dû cheminer le long des voies sur 500 mètres jusqu’à un
passage à niveau où ils ont été pris en charge par des taxis, une opération qui
a duré une heure et demie.

« On est sur un événement exceptionnel. Il y avait une intention manifeste de
nuire. Cela aurait pu avoir des conséquences bien plus graves puisque là les
passagers et le conducteur n’ont pas été blessés », dénonce la SNCF qui va
« vraisemblablement porter plainte ».

Retour au temps des attaques de diligences...

Selon un représentant du syndicat de police Alliance, David-Olivier Reverdy,
« on croyait ces attaques d’un autre âge désormais révolues après la mise en
place de mesures de sécurité. C’est presque le retour au temps des diligences
attaquées », a-t-il déclaré à l’AFP.

Des retards de près de trois heures ont été enregistrés sur cette partie du
trafic ferroviaire de marchandises, d’après la source proche de l’enquête. En
revanche, l’incident n’a pas eu de conséquence sur la circulation d’autres
trains de voyageurs.

Source : Ouest France.fr

NDLR : L’image ci-dessus "Indians attacking stage
coach"
est à colorier, pour ceux qui ont le temps ;-)

<br />
<br />

* * *

Voir en ligne : http://infos.fncv.com/post/2011/07/...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Démission du HCR

    Nous apprenons la démission du HCR de Madame Andrée Montéro.