MARIGNANE : communiqué ADIMAD

, par  MORA , popularité : 2%

... reçu par mail ...

Objet : ADIMAD COMMUNIQUE STELE MARIGNANE

Chers Amis,

Suite aux pourparlers menés depuis fin juin avec le maire de Marignane, l’ADIMAD a signé début juillet une convention pour la remise en place dans le cimetière de la ville de la Stèle démantelée en novembre 2008.

Mercredi 27 juin le Conseil municipal était appelé à se prononcer sur cette convention et devait décider de son bien fondé.

Après les interventions de MM. Simonpéri (Apparenté UMP et 4 voix pour), Gomez (PS et 3 abstentions), d’une conseillère communiste (contre), d’une conseillère (proche du MRAP – abstention) et de la majorité de M. Le Dissès (Maire – 30 voix pour et 1 abstention) la convention est donc adoptée massivement.

Plus d’une centaine de vigilants amis de l’ADIMAD, Marignanais, Patriotes et Anciens combattants ont suivi le débat parfois un peu houleux. A l’issue du vote un vibrant chant des Africains a été entonné par l’assistance.

A l’extérieur une dizaine de – je n’ose dire Français d’Algérie – se disants « Pieds-Noirs progressistes » (sic), munis d’un micro, faute de voix, éructait : « Non à la Stèle de l’OAS ».

Comme je le leur ai dit : « La caravane passe, les chiens aboient ! ».

Le 1er novembre devant l’emplacement de la Stèle (qui sera remise en place dans quelques dizaines de jours) l’ADIMAD – comme à l’accoutumée – rendra hommage aux « Combattants civils et militaires tombés pour que l’Algérie française demeure française », inscription qui remplacera – provisoirement nous l’espérons – les trois dates des assassinats de nos camarades fusillés.

La Cour de cassation, saisie, rendra son verdict début 2011.

L’ADIMAD reste vigilante et saura répondre calmement à toutes les provocations judiciaires ou aux outrances des ennemis de la concorde et de la paix civile.

Semper fidelis

JF Collin

ADIMAD

Voir en ligne : La Provence

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Démission du HCR

    Nous apprenons la démission du HCR de Madame Andrée Montéro.