Les violons tziganes sont désaccordés

, par  Allezou...bIda , popularité : 82%

Le sénateur-maire PS de Dijon, François Rebsamen, a justifié vendredi l’expulsion des Roms en situation illégale, estimant que "les maires ont raison de saisir la justice" et qu’"il est du devoir d’un gouvernement de reconduire à la frontière" les illégaux.

"L’occupation illégale de terrains publics ou privés n’est pas permise. Les maires ont raison de saisir la justice pour les expulser", explique M. Rebsamen dans un entretien au Parisien/Aujourd’hui en France de vendredi.

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jhITFLgfhFe1uUpilqhJrQWkmnxw

Roms et cantonales : l’autre partition de Gérard Caudron

« Ma différence, c’est que je ne suis ni au PS ni à l’UMP et que je ne suis pas candidat à la présidence de la République », souffle l’ancien député européen socialiste, pris entre plusieurs feux sur la question des Roms. « Moi, je n’ai pas changé d’avis depuis huit mois, assène l’actuel vice-président au logement à LMCU. C’est ce que je viens d’écrire, aujourd’hui (mercredi) à Martine Aubry, très gentiment et sans agressivité. » En clair, le maire redoute de nouvelles implantations, cette fois à long terme, sur des terrains appartenant à la communauté urbaine et situés à Villeneuve-d’Ascq. Un motif de divorce ? « On a un désaccord, reconnaît Gérard Caudron,mais il n’est pas de nature à remettre en cause ma participation à l’exécutif. Je dis simplement qu’un moratoire des expulsions, ce n’est pas la solution.

http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2010/09/04/article_roms-et-cantonales-l-autre-partition-de.shtml

Là, il s’agit de Jean-Marc Ayrault Maire de Nantes et virulent Président du Groupe Socialiste à l’Assemblée Nationale

Le tribunal de grande instance a condamné la municipalité pour une opération menée au printemps.

C’est une affaire qui risque fort de gêner le Parti socialiste dans la campagne qu’il mène contre la politique de Nicolas Sarkozy sur les Roms. La Mairie PS de Nantes a été condamnée lundi à indemniser une trentaine de gens du voyage roumains qu’elle avait expulsés d’un terrain municipal au printemps dernier. L’histoire remonte à avril dernier. À l’époque, les services de Jean-Marc Ayrault, maire PS de Nantes et président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, demande au tribunal de grande instance l’autorisation d’expulser une trentaine de Roms, qui s’étaient installés de manière illégale sur une parcelle de terrain en bordure de l’agglomération.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/09/07/01016-20100907ARTFIG00698-la-mairie-ps-de-nantes-doit-indemniser-des-roms-expulses.php

Il y a quelques jours nous vous faisions part de l’attitude de Martine Aubry vis à vis des Roms installés dans sa bonne région Nord, alors je sais vous en avez assez d’entendre commenter toujours les mêmes informations mais je voudrais mettre le doigt (juste le minuscule auriculaire) sur le "double langage" (pléonasme) des politiques qui aux vus et sus de tout un peuple se déclarent les fervents défenseurs des "minorités" et qui dans la gestion quotidienne de leur commune se montrent plus réalistes et brossent leurs électeurs dans le sens du poil, car la grande majorité des Français ne trouvent rien à redire au fait que ces populations inadaptées à notre modèle de vie rentrent dans leur pays.

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)