Les allumettes suédoises

, par  Allezou...bIda , popularité : 87%

Le modèle suédois ne fait plus rêver

L’extrême droite suédoise s’envole sur fond de censure télévisée

La censure d’une publicité télévisée électorale que l’extrême droite suédoise comptait diffuser, avant les élections législatives du 19 septembre, a renforcé le parti Sverigedemokraterna (SD, les démocrates de Suède), qui espère faire son entrée au Parlement.

Dans la pub originale, des chiffres montrant le budget de l’Etat défilent, diminuant à toute vitesse. Le message dit : "Toute politique est une question de priorités." Deux fonctionnaires, l’un au guichet "retraités", l’autre au guichet "immigrés", comptent des billets. Puis l’argent commence à manquer. On voit bientôt une vieille femme marchant difficilement avec un déambulateur vers le guichet retraités. Mais derrière arrivent une, puis bientôt plusieurs femmes en burqa, poussant des landaus, qui se précipitent vers le guichet "immigrés". Sous-entendu : l’argent ne suffira pas pour la retraitée... Puis une image montre des mains qui se tendent pour les tirer vers deux poignées, le frein "retraite" et le frein "immigration". Le message est clair : SD a fait de l’islam le principal danger contre la société suédoise et préconise un "très fort ralentissement de l’immigration".

L’extrême droit fait son entrée au parlement de Stockholm :

La coalition gouvernementale (Alliansen composée des Modérés, du Parti du Peuple, du Parti de Centre droit et des Démocrates Chrétiens) arrivée en tête ne sera pas majoritaire : elle obtient 172 sièges alors que 175 sont nécessaires à la majoritaire absolue.

Modératerna (le parti du 1er ministres) progresse de 3 points alors que les Sociaux Démocrates, pour qui c’est une catastrophe, reculent de 5 points et réalisent leurs plus mauvais score depuis 1910.

Doit-on y voir une relation ?

La Suède est l’un des pays de l’Union européenne les plus ouvert aux demandeurs d’asile. Elle a accueilli des réfugiés des guerres des Balkans, dans les années 1990, et de nombreux Irakiens après l’invasion de leur pays par les forces américaines.

Selon un rapport des Nations unies, les immigrés constituaient en 2009 14% de la population suédoise contre 12,4% en moyenne en Europe du Nord.
Au lendemain du scrutin, la presse suédoise parle de revirement dans un pays jusqu’ici réputé pour sa tolérance et son ouverture.

http://www.lexpress.fr/actualites/2/l-extreme-droite-suedoise-prive-le-gouvernement-de-la-majorite_920671.html

Voir en ligne : http://www.lemonde.fr/europe/articl...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)