[]

Immigration et statistiques

, par  Kir , popularité : 40%

Comment on nous endort

Dans notre pays, on s’aperçoit que les médias, à l’instar des politiques, parlent de tout et de rien pour faire diversion et cacher les vrais problèmes, ceux qui préoccupent le plus intensément les Français.

Ainsi cette semaine, combien d’alertes à la Grippe A n’avons-nous entendues !
Fléau qui ne serait qu’une "grippette" selon le professeur Bernard Debré, auquel se joint le Professeur Raoult qui prévient : notre plan de bataille n’est pas bon, s’il y a pandémie on ne pourra pas freiner la contagion.

Motif ?
Il est actuellement impossible de prédire le taux de létalité du virus et il faudrait tout de suite enrayer la contagion avec une vaccination généralisée contre les pneumocoques.
Des stocks de Tamiflu et de masques n’y changeront rien. C’est la quarantaine qu’il faut appliquer, or... il n’existe plus dans les hôpitaux français de Services de maladies contagieuses.

Et le Professeur Raoult sait de quoi il parle ; il est Virologue, Responsable de l’unité des maladies infectieuses et tropicales émergentes, à la faculté de médecine de Marseille.

Nous sommes loin du message des Pouvoirs Publics, sans cesse relayé par les Médias :
"ça va être terrible, mais rassurez-vous braves gens, nous veillons à tout".

En vérité, personne ne sait ce qu’il va faire, ce foutu H1N1 !

Tout ce tapage ne fait rien avancer, ne résout rien, c’est parler pour ne rien dire. Mais ça occupe l’attention des Français, ça les empêche de penser à des problèmes plus sérieux, ça les berce dans le ronron confortable, mais pernicieux, de l’État supposé protecteur.

En tout état de cause, c’est l’image que veulent faire percevoir ceux qui nous gouvernent.
Mirage dangereux, qui nous prépare à tout accepter. Y compris l’abandon de notre légitimité.

Les Autorités, comme les médias,
sont en train de perdre les derniers jetons de leur crédibilité.

Le débat sur la burka enfle ; on le dégonfle avec des chiffres bidons. Ne cessez surtout pas de dormir, braves gens, il n’y a pas de quoi légiférer pour quelques fantômes clairsemés.

Chez les Français, l’exaspération gronde de plus en plus. Bigre ! leurs yeux ne les trompent pas, la plus petite des balades leur suffit à analyser les changements du paysage et ils sont de plus en plus nombreux à chercher "leur France".

Le constat est là, bien présent dans leur vie quotidienne : 35 ans d’immigration effrénée les mènent droit à la catastrophe : Marianne contre la Charia.

Cependant, ils n’entendent aucune proposition sur la manière de gérer cette immigration, de limiter celle à venir, et de freiner l’islamisation galopante qu’on leur impose.

Rien ! Les Politiques ont-ils renoncé ?
Sont-ils débordés par le phénomène qui, dès à présent les dépasse ?
Que nenni ! Voyons ! ils ont tout prévu, de la même manière que tout le reste, dit le message subliminal...

Pourtant, tout est mis en œuvre afin de cacher les statistiques à ce sujet. A tel point que l’INSEE ne les publie qu’en catimini, et ... à la seule condition qu’elles datent de quelques années.

Un coup d’œil sur ce tableau de l’Institut, vaut plus qu’un grand discours pour confirmer l’ampleur inquiétante et perceptible à tous :

Tableau de l’INSEE - Jeunes étrangers de 0 à 17 ans

Avec 56,7% ici et 40 % là, on était presque à l’inversion démographique en 2005 !

Mais attention ! Ne sont comptabilisés là que les jeunes de 0/17 ans, pas les adultes,
ni ceux que l’on a naturalisés à tour de bras (légaux ou clandestins) et qui, au sens légal du terme, ne sont pas étrangers mais français.

Et pourtant, le débat politique est toujours aussi sclérosé à ce sujet. Pire ! on nous ment sans vergogne !

L’inquiétude et la colère des Français sont légitimes, face à la politique de l’autruche et à la diversion dont usent, encore et encore, les Politiques, pour cacher leurs propres défaillances et compromissions.

Quel avenir pour la France organise-t-on en Hauts lieux ?

Dans quel but le peuple français est-il trompé et écarté de tout débat sur le multiculturalisme, la discrimination positive, l’immigration, la violence qui se déchaine quoi qu’en disent les Responsables, et autres ingrédients à empêcher l’homogénéité et la pérennité de la Nation ?

Et si la réponse se trouvait ici :cliquer pour atteindre la page

__espaceur.png__

Pour l’article complet sur les tergiversations des statistiques, cliquer sur le lien "Voir en ligne" en bas de cet article.

Voir en ligne : Immigration : l’INSEE aurait-t-elle peur des chiffres ?

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !! Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)