Consuls à Alger avant 1830

, par  manifpn2012 , popularité : 91%

En 1545, la France établit son premier consul à Alger

En 1564, Petremol, agent du roi de France en Turquie, demande la création d’un consulat à Alger ; cette demande n’était pas accueillie bien que le titulaire, un certain Berthollet, eût déjà été désigné.

En 1579, nouvelle tentative de demande de création d’un consulat de France à Alger, qui échoua encore.

En 1581, le consulat de France à Alger était enfin créé. Les Trinitaires de Marseille en achetaient la propriété et un certain Boisneau en devenait le premier titulaire.

En 1583, les Anglais établissent leur premier consul à Alger

Les Algériens nous surent très mauvais gré d’avoir ainsi été dédaignés (en 1572) … remplirent leurs bagnes d’esclaves français. Notre consul, Boisneau, protesta ; mais il fut lui aussi jeté en prison (en 1584)

Vers 1796-1797, le Directoire nomme Jean Bon Saint-André consul général à Alger

En 1804, l’amiral Nelson se présente devant Alger pour demander le rétablissement du consul expulsé

En 1808, le consul de Hollande est mis à la chaîne à Alger pour un léger retard dans le paiement du tribut annuel. On peut se poser la question : et si l’Algérie était devenue hollandaise ?

Le 27 mars 1817, Deval, consul de France à Alger, organise provisoirement les concessions d’Algérie

Le 15 juin 1825, le Dey fait perquisitionner la maison du Consul de France à Bône sous prétexte qu’elle recelait des marchandises de contrebande (armes et munitions destinées aux Kabyles toujours insoumis dans leurs montagnes) ///

Voir en ligne : http://manifpn2012.canalblog.com/ar...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Démission du HCR

    Nous apprenons la démission du HCR de Madame Andrée Montéro.