Algérie : Attentats - Pas de trêve du Ramadan pour les islamistes

, par  PC , popularité : 16%

Le siège de la sûreté urbaine de Tizi Ouzou cible d’un attentat suicide...

Le conducteur d’une voiture de type Pick Up a actionné la charge explosive à
quelques mètres du siège de la Sûreté urbaine causant d’énormes dégâts
matériels. Les habitations et les commerces de l’avenue Aban Ramdane ont été
fortement endommagés par la déflagration. L’attentat suicide de Tizi
Ouzou
s’ajoute à une liste déjà longue d’attaques à l’explosif
perpétrées par l’ex-GSPC en Kabylie, à l’est du pays. Depuis
le début de l’été 2011, on dénombre au moins une vingtaine de morts parmi les
policiers et les militaires. Le ministre de l’Intérieur a pourtant assuré, en
juin dernier, que la nébuleuse terroriste a énormément perdu de sa capacité de
nuisance en Algérie. L’insécurité qui règne en Kabylie semble
plaider pour le contraire.

L’armée algérienne annonce avoir abattu plusieurs membres présumés
d’Al-Qaïda au Maghreb islamique...

L’armée algérienne affirme avoir abattu deux terroristes liés à Al-Qaïda au
Maghreb islamique dans une région frontalière entre Boumerdès et Tizi Ouzou. Un
troisième islamiste présumé a été tué à Bouzfan, au terme d’une course
poursuite avec les forces de l’ordre. Un attentat à la bombe, dans un
centre de police, et attribué à AQMI, a blessé 29
personnes.

Multiplication des violences terroristes dans l’est de
l’Algérie...

« L’est de l’Algérie sombre dangereusement dans l’insécurité ». Voilà ce que
l’on peut lire
dans le quotidien El-Watan. Le fait est que les violences terroristes se
multiplient. Ces derniers jours, deux attaques ont fait au moins quatre morts
en 48 heures. La plus frappante de ces opérations terroristes
a visé le chef de la Sûreté de Daïra de Beni-Douala. Son véhicule
officiel se dirigeait vers Tizi Ouzou pour une réunion de travail lorsqu’il est
tombé dans une embuscade. Attaque fatale au chauffeur de la voiture et à celui
d’un fourgon de transport qui la suivait. Tous deux ont été mortellement
blessés. Indemne, le responsable sécuritaire prenait les commandes de la
voiture et l’éloignait de la zone de tir tandis que ses subordonnés ripostaient
et mettaient en fuite les assaillants. Deux autres policiers étaient blessés
dans l’action.

À Ténia, dans la wilaya de Boumerdès, une autre attaque coûtait la vie
à deux militaires.

Une bombe enfouie au bord de la route a explosé au passage de leur
patrouille. Outre les deux tués, quatre soldats ont été blessés. La presse, qui
s’en fait l’écho, relève que l’attentat a été commis à quelques "encablures"
seulement du lieu où ont été tués récemment trois membres de commandos armés
parmi lesquels le fils d’Ali Belhadj, l’ancien numéro 2 du FIS.

L’attentat suicide contre un commissariat de Tizi Ouzou revendiqué par
Al-Qaïda au Maghreb islamique...

Al-Qaïda au Maghreb islamique a revendiqué l’attentat suicide
perpétré contre un
commissariat de Tizi Ouzou, en Algérie, qui avait fait plus d’une trentaine de
blessés. L’est de l’Algérie est la cible d’une multiplication d’attentats
depuis l’arrivée de l’été. Le plus spectaculaire a eu lieu le 25 juin 2011
quand trois hommes, dont le fils d’Ali Belhaddj, l’ancien numéro 2 du Front
islamique du salut, à bord d’une camionnette bourrée d’explosifs, ont été tués
par les forces de sécurité.

Source : Renseignor

* * *

Voir en ligne : http://infos.fncv.com/post/2011/08/...

Navigation

Brèves Toutes les brèves