[]

Albert CAMUS a dit :

, par  Jean Claude THIODET , popularité : 1%

Si certains Français considèrent que, par ses entreprises coloniales, la France est en état de pêché historique, ils n’ont pas à désigner les Français d’Algérie comme victimes expiatoires.

[|ILS DOIVENT EUX MEMES S’OFFRIR A L’EXPIATION|]

Chroniques Algériennes : 1939-1958

Cette citation qui trainait sur mon bureau depuis longtemps est extraite d’un texte dont on pourra lire ci dessous la totalité du paragraphe auquel elle appartient.

Bon, cela donne incontestablement à réfléchir, mais il n’en reste pas moins que vue par nous, et "à poil" la phrase reste belle !

Voici la citation complète :

"Si certains Français considèrent que, par ses entreprises coloniales, la France (et elle seule au milieu des nations saintes et pures) est en état de péché historique [...], ils doivent s’offrir eux-mêmes à l’expiation. En ce qui me concerne, il me paraît dégoûtant de battre sa coulpe, comme nos juges-pénitents, sur la poitrine d’autrui, vain de condamner plusieurs siècles d’expansion européenne, absurde de comprendre dans la même malédiction Christophe Colomb et Lyautey. Le temps des colonialismes est fini, il faut le savoir seulement et en tirer les conséquences [...]. Il est bon qu’une nation soit assez forte de tradition et d’honneur pour trouver le courage de dénoncer ses propres erreurs. MAIS ELLE NE DOIT PAS OUBLIER LES RAISONS QU’ELLE PEUT AVOIR ENCORE DE S’ESTIMER ELLE-MÊME ! IL EST DANGEREUX, EN TOUT CAS, DE LUI DEMANDER DE S’AVOUER SEULE COUPABLE ET DE LA VOUER A UNE PENITENCE PERPETUELLE !"

Albert Camus,

Chroniques algériennes 1939-1958

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !! Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)