Affaire Galliano : "J’ai compris que c’était un défouloir"

, popularité : 93%

Le styliste John Galliano comparaît ce mercredi à Paris pour insultes racistes et antisémites. Il compte sur la clémence du tribunal quant à sa dépendance à l’alcool et aux médicaments.

John Galliano est jugé ce mercredi pour injures raciales et antisémites. En plus de son licenciement de la maison Dior, il encourt jusqu’à six mois de prison et 22 500 euros d’amende. Ironie du sort : la date de l’audience concorde avec le début de la Fashion week masculine parisienne.

* L’alcool et les médicaments comme défense

Devant le tribunal correctionnel de Paris, l’ancien directeur artistique de Dior reste calme pour évoquer l’incident, survenu au café de La Perle, le 24 février dernier. Vêtu d’une chemise noire et d’une veste noire, il ne porte pas de chapeau, contrairement à ses habitudes. "Je ne me souviens pas très bien de ce qui s’est passé", tente-t-il, ni "comment la situation a dégénéré". Il explique ensuite ses problèmes de dépendance : "Je mélangeais du valium, des barbituriques, des somnifères et de l’alcool". Mais affirme se soigner et aller mieux.

Voir en ligne : http://rss.feedsportal.com/c/568/f/...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)