ALAIN ANTIL : « La guerre ne fait que commencer au Sahel »

, popularité : 91%

Alain Antil est chercheur et responsable du programme Afrique subsaharienne à l’Institut français des relations internationales (Ifri). Il travaille aussi à l’Institut d’études politiques de Lille et à l’Institut supérieur technique outre-mer (Istom).
Ses domaines d’expertise sont, entre autres, la Mauritanie, le Sahel, l’Afrique de l’Ouest, les questions politiques et sociales, la sécurité et le terrorisme.
Fin connaisseur de l’arc sahélien, l’expert a soutenu dans cette interview que la stabilité dans la région sahélo-saharienne ne passera que par le renforcement de la coopération régionale, appuyée par les partenaires extra-régionaux, mais aussi en réalisant une synergie commune.
Il estime que la question terroriste au Sahel ne sera pas réglée sans marier deux approches : l’une sécuritaire et l’autre de développement. S’agissant de la crise libyenne, le chercheur a précisé que la position algérienne est très intelligente et l’avenir tranchera. Et d’ajouter que la circulation des armes, la question des Touareg et la composition du Conseil national de transition (CNT) seront des éléments qui peuvent fragiliser la région.

Voir en ligne : http://www.lexpressiondz.com/actual...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)