[]

le 30 septembre 1956

, par  Danièle LOPEZ , popularité : 17%

Ce jour-là à 17 heures 30 trois bombes éclatent simultanément . Deux d’entre elles seront meurtrières. Le Milk Bar et La Cafétéria. Celle du Mauretania n’explosera pas dans le hall d’entrée pour cause de mauvais réglage.

Les bombes ont été fabriquées dans les laboratoires clandestins du F.L.N par les experts communistes et livrées aux poseuses de bombes, Djamila Bouhired, Zohra Drif et Danièle Minne. Ces dernières se sont discrètement évaporées dans la nature après avoir laissé leur "cabas meurtrier" dans les deux établissements bondés en cette fin de dimanche après-midi, veille de rentrée scolaire.

Navigation