Une femme policier "victime" de Trierweiler ?

, par  Atlasinfo.fr , popularité : 89%
Elle aurait commis une maladresse et l’aurait payée chèrement. "Une policière du Groupe de sécurité de la présidence de la République a été remerciée après avoir commis une maladresse envers Valérie Trierweiler", affirme l’hebdomadaire L’Express.


La "maladresse" en question est la disparition momentanée d’un sac de Valérie Trierweiler qui avait en fait été déplacé, par mégarde, le 29 avril dernier. "Hasard ou coïncidence, cette policière ne fait plus partie des effectifs chargés de la sécurité du couple présidentiel. Elle est la seule de tous les gardes du corps ayant officié pendant la campagne autour du socialiste à n’avoir pas été intégrée au Groupe de sécurité de la présidence de la République", décrypte L’Express.



Voir en ligne : http://www.atlasinfo.fr/Une-femme-p...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)