Suite aux déclarations de Nicolas Sarkozy, Ajir pour les harkis réagit...

, popularité : 93%

Suite aux déclarations de Nicolas Sarkozy, Ajir pour les harkis réagit... Nous produisons ci-dessous le texte de l’association Ajir pour les harkis à propos du discours de Nicolas SARKOZY le 9 mars 2012, Président de la république sortant et candidat à sa propre succession, qui s’est adressé[...]

Harkis : Victimes de la décolonisation ?

Le 9 mars 2012, Nicolas SARKOZY, Président de la république sortant et candidat à sa propre succession, s’est adressé aux Rapatriés et aux Harkis dans une interview exclusive à Nice-Matin et ensuite dans une réunion publique en présence de ces populations. Par rapport à 2007, le candidat SARKOZY "innove" dans la continuité de ses prédécesseurs en reniant ses promesses et en affirmant que "les rapatriés et les Harkis ont été victimes de la décolonisation (sic)..."

Compatissant, il ajoute, "Je suis venu porter témoignage de cette injustice pour qu’au fond, vous-mêmes, les descendants de harkis, vous puissiez pardonner ce qui est arrivé à vos parents"...

"Les Harkis et les rapatriés victimes de la décolonisation..." c’est la dernière trouvaille de notre Président-candidat et "c’est un fait historique..." qui ne doit donc souffrir aucune contestation !

Dans un entretien exclusif accordé à Nice Matin c’est le message délivré à destination des rapatriés et des Harkis par le Président SARKOZY et il rajoute, en référence à sa promesse de 2007, "Mais où est la responsabilité de la France ?"

Pour les Harkis, Monsieur le Président-candidat, la responsabilité de la France est :

- de ne pas avoir respecté les termes du contrat et d’avoir menti,

- d’avoir refusé de les accueillir en France en utilisant de nombreux subterfuges pour les abandonner là-bas,

- d’avoir fermé les yeux pendant qu’ils étaient massacrés, avec leurs familles, et d’avoir ordonné à l’armée encore présente de ne pas intervenir pour leur porter secours,

- de ne pas avoir fait respecter les "accords d’Evian" fraichement signés et aussitôt bafoués alors qu’elle en avait les moyens,

- d’avoir exclus pendant de longues années les rescapés qui ont pu gagner la métropole, grâce à la désobéissance de femmes et d’hommes courageux,

- d’avoir refoulé, ensuite, ceux qui avaient cru y trouver refuge dès leur débarquement vers le nouvel état pour y subir à leur tour une mort affreuse,

- de les avoir, enfin, maintenu sous une chape de silence en niant leur existence, leur histoire et leur mémoire pendant de trop nombreuses années...

C’est pour toute ces raisons que la responsabilité de la France est plus qu’engagée et qu’il vous appartient de le reconnaître officiellement.

Ce n’est pas la reconnaissance de la "dette" de la France envers les Harkis, qui était attendue mais la concrétisation du "Si je suis élu, je veux reconnaître officiellement la responsabilité de la France dans l’abandon et le massacre de harkis et d’autres milliers de “musulmans français” qui lui avaient fait confiance, afin que l’oubli ne les assassine pas une nouvelle fois"...

Les mots ne suffisent plus c’est d’actes concrets que les Harkis ont besoin !

Voir en ligne : http://monharki.com.over-blog.com/a...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Démission du HCR

    Nous apprenons la démission du HCR de Madame Andrée Montéro.