PAM (1) épinglé (1) Port Autonome de Marseille

, par  Allezou...bIda , popularité : 95%

Les conducteurs de grues et de portiques, principaux salariés des grands ports maritimes qui, dans le cadre de la réforme portuaire votée en août 2008, doivent être transférés au privé, ne travaillent de façon effective que 14 heures par semaine à Fos et 12 heures à Marseille, compte tenu de l’organisation par équipes de deux conducteurs pour une grue ou un portique, des absences et de la règle du « fini-parti », relève le rapport de la Cour des comptes. Leur rémunération mensuelle est comprise entre 3500 et 4500 euros net, y compris les gratifications, toujours versées illégalement par les entreprises de manutention en dépit d’un rappel à l’ordre de la Cour dans un précédent rapport. Pourtant, seuls les ports italiens La Spezia et Gênes connaissent une productivité inférieure à celle de Marseille. L’application de la réforme doit permettre de « se pencher sérieusement sur l’organisation de la manutention afin de redonner au GPMM toutes ses chances dans la compétition in terna tionale », estime la Cour.

__espaceur.png__

Le port Autonome de Marseille est passé de la 4ème à 5ème place des ports européens et ne figure pas dans le TOP 20 des ports européens pour le trafic passagers.

Les acteurs économiques locaux tirent la sonnette d’alarme face à la "catastrophe économique" que représentent les nouvelles perturbations de l’activité du port depuis trois semaines, après un blocage d’une durée historique à l’automne 2010 qui a coûté 4 millions d’euros à GPMM pour 175 millions de chiffre d’affaires.

La part de marche du Port Autonome de Marseille était de 28% en 1980, elle est tombée à 16% en 2010.

Voir en ligne : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)