[]

La santé, ça n’a pas de prix ? Oh, que oui !

, par  NEMO , popularité : 24%

Bonne année, amis lecteurs de Notre Journal.

Pour 2010, je ne formulerai qu’un vœu, un seul : je vous souhaite à tous une bonne, une très bonne, une excellente santé. Je dirai même plus : une santé d’acier trempé.

Mais vous me connaissez, maintenant, amis lecteurs. Je n’en resterai pas à des souhaits convenus, mesquins, réservés à une élite (vous-mêmes, chers lecteurs, votre modestie dût-elle en souffrir). En ce début d’année, je suis comme vous, je déborde de générosité : la santé, je voudrais la souhaiter à tous les Français, qu’ils vivent en France ou qu’ils soient expatriés, si dans ce dernier cas ils reviennent se faire soigner en France quand ils sont malades, aux frais de la Sécurité Sociale pour laquelle ils ne cotisent pas.

Je la souhaite aussi à tous les étrangers de France, qu’ils soient en situation régulière et aient droit à la Sécurité Sociale et à la CMU, ou clandestins, et bénéficient de l’AME -pour ceux qui ne connaissent pas l’Aide Médicalisée d’Etat, je vous en toucherai un mot une autre fois. Sachez pour l’instant que l’AME, c’est encore mieux que la CMU (pour celui qui en bénéficie, naturellement, pas pour vous et moi, qui payons).

Je la souhaite encore à tous les étrangers de l’Etranger, qui ont pris l’habitude de venir se faire soigner en France quand ils sont malades, à nos frais exclusifs, sans contrepartie, et en se plaignant si ce n’est pas assez bien.

J’aurai enfin une pensée particulière pour Abdelghani Bouteflika , frère du grand ami de la France Abdelaziz Bouteflika, qui est actuellement hospitalisé à Paris. Qu’il guérisse vite, pour retourner à l’affection de ses proches dans son beau pays. Sa famille l’attend, et le contribuable français qui paie espère son prompt rétablissement.

Très bonne année, très bonne santé, et des excédents pour la Sécu  !

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !! Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)