[]

Fumer tue

, par  Allezou...bIda , popularité : 23%

La comédienne féministe Rayhanna d’origine algérienne a été aspergée d’essence (ses agresseurs voulaient sûrement l’immoler car ils lui ont jeté une cigarette au visage) alors qu’elle se rendait à la "Maison des Métallos" (dans le 11ème arrondissement de Paris) afin d’y interpréter sa pièce "A mon âge, je me cache encore pour fumer"

La courageuse jeune femme est tout de même montée sur scène pour donner son spectacle et faire passer encore plus fortement son message.

A cette heure, le seul membre du gouvernement à s’émouvoir de cette violence est Fadéla Amara, Secrétaire d’Etat à la ville ; la Société des Auteurs et Compositeurs s’est élevée contre la menace qui pèse sur la liberté d’expression et de création.

Aucune voix politique, associative ou autre ne s’est encore fait entendre : pas de marches silencieuses, pas de banderoles féministes, pas d’explosions de colère, pas de scènes de violence urbaine contre un acte inqualifiable, rien...

Cette sélection dans le choix des causes à défendre est des plus arbitraire.

Dernière minute 16/01/10 : cet évènement a fait quelques minutes au soir 3 de FR3 Méditerranée, la comédienne a été interviewée, un manifestation a eu lieu devant le théâtre à l’initiative de l’association "Ni putes ni soumises".

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !! Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)