En appel, le parquet requiert la relaxe pour Hortefeux après ses propos sur les "Arabes"

, popularité : 65%

Condamné une première fois pour des propos "outrageants" envers les Arabes, l’ex-ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux a été soutenu jeudi, lors de son procès en appel, par le parquet réclamant sa relaxe et le recteur de la Grande Mosquée de Paris lui décernant un brevet d’antiracisme. Un an après le jugement du tribunal correctionnel qui a condamné Hortefeux à 750 euros d’amende, la cour d’appel de Paris s’est penchée sur les paroles litigieuses prononcées par le ministre alors qu’il posait avec un jeune militant, Amine, né de père algérien, lors de l’université d’été de l’UMP, en septembre 2009.

Voir en ligne : http://www.lepoint.fr/societe/en-ap...

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)