[]

Après les bourgeois, les clandestins font l’actualité à Calais

, par  Allezou...bIda , popularité : 29%

Qui n’a pas été ému par cette image, diffusée en boucle aux J.T. de nos chaines de télévision, aux heures de grande écoute, de l’évacuation des clandestins de la jungle de Calais.

Moi même en voyant ce jeune garçon en larmes dans les bras de la droitdel’hommiste, lesquels sont venus en masse faire rempart de leur corps à cette infamie (avec une grande violence), j’ai ressenti un pincement au cœur ; le but était atteint : faire pleurer dans les chaumières.

Ce campement s’est crée depuis la fermeture de Sangatt : nos édiles pensaient régler le problème par cette mesure, quel manque de réflexion.

Le Ministre de l’immigration dit vouloir :

casser le principal outil de travail des filières clandestines dans la région

Cette installation ne s’est pas faite par hasard dans ce lieu :

Elle est située à proximité de parkings d’entreprises où les migrants tentent de monter dans les poids lourds, en attente de monter sur les ferries qui traversent la manche (source France 24)

800 migrants, essentiellement afghans, étaient installés dans cette jungle depuis juin. Sûrement prévenus par leurs protecteurs, seules quelques dizaines y séjournaient encore au moment de l’intervention de la police :

Les migrants se seraient donc dirigés vers des zones plus éloignées (source voila.actualités)

Ils se sont retrouvés dans le square Villemin à Paris, refuge des exilés afghans, bien que celui-ci ait été évacué pour des raisons d’hygiène et de sécurité.

Le square Satragne accueille les exilés irakiens.

De Sangatt aux jungles, les migrants finissent toujours par revenir (source le monde)


Malgré les conditions inhumaines, malgré la mort qui les attend au cours du voyage, les harragas (qui brulent...les papiers) ne cessent de se ruiner pour rejoindre ces paradis fantasmés qu’il pensent trouver en Europe.

Le phénomène explose en Algérie et pourtant lorsqu’il sont repris par la police algérienne, ils sont traduits devant le tribunal et sont passibles de 5 ans de prison


Ils ont manifesté à Lampédusa contre leurs conditions de détention.

http://www.lemonde.fr/europe/portfolio/2009/01/24/a-lampedusa-des-clandestins-manifestent-contre-leurs-conditions-de-retention_1146213_3214.html.

Dernière minute : La Cour d’Appel d’Aix-en-Provence a confirmé, vendredi 25/09 au soir, l’ordonnance de remise en liberté prise par le Juge des Libertés et de la Détention, concernant 8 personnes interpellées à Calais et transférées à Marseille.
(source France 3)

Dernière minute du 27/09 : Flash info de 10h sur France inter :
Toulouse : 1500 migrants relâchés par la Cour d’Appel pour vice de forme.

La conclusion revient à un lecteur de Notre journal, qui ressentant une infinie tristesse devant le sort réservé aux ingouches, a écrit :

LA FRANCE NE PEUT PAS ACCUEILLIR TOUTE LA MISÈRE DU MONDE

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !! Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)