5 juillet 2010 - PERPIGNAN Hommage aux morts d’Oran par les Pieds-Noirs

, par  MORA , popularité : 2%

Étant donné que le Cercle ne communique jamais rien à NJ, nous sommes bien obligé d’aller chercher les informations... ailleurs !!

Hier, la Maison du Pied-Noir appelait à une commémoration, au cimetière du Haut-Vernet, à la mémoire des victimes du massacre d’Oran, le 10 juillet 1962. Devant la stèle fleurie, où la municipalité était représentée par Pierre Parrat, adjoint délégué à la sécurité, et par Richard Puly, adjoint délégué au quartier, plusieurs personnes se succédaient pour se souvenir de cette terrible journée de 1962, dire leur émotion toujours vive, les plaies jamais refermées. Trois mois après le cessez-le-feu et deux jours après la reconnaissance de l’indépendance de l’Algérie, à Oran,
au moins 2 000 hommes, femmes et enfants étaient massacrés dans des conditions souvent horribles par des ATO (auxiliaires de l’armée algérienne) et leurs complices. Ce jour de Saint-Antoine fut "la Saint-Barthélemy des Européens d’Oran", lançait le président de la Maison du Pied-Noir, Bernard Martin.

Voir en ligne : PERPIGNAN Hommage aux morts d’Oran par les Pieds-Noirs

Navigation