Où sont mes racines Beijing ou Belleville ?

, par  Allezou...bIda , popularité : 95%

La communauté chinoise de Belleville se ferait-elle le porte parole du ras-le-bol que ressentent les Français face à l’insécurité qui règne dans certains quartiers de Paris ?

Hier une manifestation pacifique se déroulait dans le XXème Arrondissement afin d’en interpeller les élus sur les multiples agressions dont sont victimes les habitants bellevillois.

Organisée à Belleville dimanche 20 juin dans l’après-midi par le collectif des associations franco-chinoises la marche se voulaient pacifique. Près de 15 000 personnes selon les organisateurs (8 500 selon la police) avaient répondu à l’appel du collectif ainsi que plusieurs élus, dont la maire du 20e arrondissement, Frédérique Calandra. (P.S.)

L’objectif était de dénoncer les nombreux vols et agressions subis par la communauté chinoise de Belleville depuis plusieurs années. Avec leur T-shirt imprimé du logo I love Belleville, et plusieurs drapeaux français, les manifestants voulaient montrer que comme n’importe quel citoyen français, ils ont le droit à la sécurité.

__3__

Tensions communautaires

Par deux fois, des membres de la communauté noire et arabe seront pris pour cible par les manifestants disant reconnaître un agresseur. Un jeune noir est ainsi roué de coup par cinq jeunes chinois avant que plusieurs habitants ne s’interposent. Un membre de la communauté explique alors qu’il en a « marre de voir des membres de sa communauté se faire racketter par des noirs et des arabes quand ils passent dans les rues perpendiculaires à la rue de Belleville », contrôlées d’après lui par des bandes.

http://le75020.fr/paris-XXe-75020-20e-arrondissement/a-la-une/16411-emeute-colere-chinois-belleville-insecurite.paris-75020-info

L’implantation de la communautés asiatique, nouveaux immigrés important leur culture, leur mode de vie, la cohorte de misère et de désagréments que peuvent entrainer les clandestins et les sans papiers, ne saurait se faire sans déplaire à la population en place depuis fort longtemps dans cet espace de vie et qui tient le haut du pavé.

L’implantation des commerce asiatiques est la plus récente. Elle se concentre principalement dans la partie neuve reconstruite vers le milieu des années 70, délimitée par les rue de Belleville, Rampal, Rebeval et Jules-Romains et depuis peu dans les immeubles de haut standing ouverts àl’habitation depuis 1983 et circonscrits par les rues de Belleville, Jules-Romains, Rebeval et le boulevard de la Villette. C’est dans cet îlot que se sont installés depuis 1985 des Asiatiques exerçant des professions libérales.

http://www.chine-informations.com/guide/chine-chinatown-paris-belleville_207.html

Tenus par des Kabyles, les cafés de l’époque maghrébine résistent pourtant vaillamment - Les Folies, Le Vieux Saumur, La Vielleuse... Tout comme Le Caire, la célèbre épicerie de la rue de Belleville, qui, "depuis dix-huit ans", vend loukoums, épices et huile de jasmin. Non sans mal : "Depuis l’arrivée des Chinois, j’ai perdu 50 % de mon chiffre d’affaires", se plaint Abdel l’Egyptien.

A Belleville, quartier cosmopolite, chacun vit entre soi. Est-ce vraiment nouveau ? "Là, avec les Chinois, ce sont des mondes entiers qui arrivent - des mondes hiérarchisés, avec toutes les strates sociales", remarque Roselyne de Villanova, chercheuse à l’Ecole d’architecture de Paris-Belleville. Des mondes souvent indéchiffrables pour qui n’en possède pas la langue ou les clés.

Le mythe du Chinois-premier-de-la-classe ? "Mais ce n’est pas un mythe, c’est vrai !", assure-t-elle. "Ravi" aussi, le patron de la librairie de la rue de Tourtille, Le Genre urbain. "Dans la classe de mes gosses, le niveau a été tiré par le haut", constate Xavier Capodano. Selon lui, les Chinois de Belleville ont "sauvé le quartier". Signe des temps, depuis un an, le libraire compte parmi ses clients quelques adolescents chinois. Pour une boutique qui s’appela longtemps A la merguez maison... Le vieux Xu Yan Chi doit s’en retourner dans sa tombe.

http://www.chine-informations.com/guide/belleville-a-heure-chinoise_1331.html

De gros intérêts financiers et immobiliers sont en jeux dans cette partie de dominos comme nous l’explique de nombreux chercheurs mais ce que nous retenons de cette manifestation qui a dégénéré en "émeute" c’est qu’un immigré chasse l’autre ; les chinois nous donnant une leçon de courage, même si des bandes incontrôlées ont détourné la finalité de leur action.

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)