La gouvernance Pieds NOIRS ? Etat des lieux - Projets - Acte 2

, par  MORA , popularité : 51%

[!sommaire]

Vos différentes réactions sur le sujet précédent La gouvernance Pieds NOIRS ? Etat des lieux - Projets ont été très instructifs !

Certains ont présentés leurs tentatives d’interventions, d’autres commentent ce regard critique sur la gouvernance PN et assimilés. CE qui domine, comme d’habitude chez nos esprits méditerranéens, c’est le non dit !

Vous allez penser que ce n’est pas facile de parler de CE QUI N’A PAS ETE DIT !

Et bien, non on peut, car en s’appuyant sur de nombreux mails, discussions diverses, téléphoniques ou en direct,

on peut sans trop de contestation dire, que beaucoup privilégient la FIDÉLITÉ à l’EFFICACITE ! Et donc se taisent sur cet aspect pourtant ESSENTIEL : Comment sommes-nous représentés ?

Ils n’en pensent pas moins, mais faute de percevoir, un vrai mouvement d’opinion, concret et structuré, ils sont en position d’attente et d’observation !

Comme si un article dans un journal sur Internet pouvait changer les choses ?

Et pourtant, le propre des idées est bien de cheminer d’esprit en esprit et de s’améliorer !

Nous sommes mille à avoir déjà fait tous les constats, chez les uns, chez les autres, dire ou penser, ceci ou cela, avec tel ou tel argument, bref, chacun voyant midi à sa fenêtre, a son opinion sur la question globale !

Par contre, la chance que nous avons, c’est que nous pouvons aussi penser par nous mêmes (de temps en temps) et nous sommes capables d’avoir une opinion sur les questions et de NOUS EXPRIMER.

Si quelque chose se créait aurait-il plus d’efficacité, de pouvoirs, de volontés ?

Cela reste à prouver intégralement ! Mais nous avons une arme majeure, que nos anciens n’ont jamais eu : le NET.

Certes Internet n’est pas tout, mais en tant que vecteur d’informations et d’échanges, c’est quand même assez puissant ! Donc à vrai dire ce qu’il manque le plus, ce sont les participants !


Pourquoi ce manque de participants ?


Il s’agit d’un processus simple d’auto censure ! Ceux qui ont quelque chose à dire ont peur de se tromper d’endroit !

Dans la plupart des cas, ils continuent à le faire par mail interposé qu’ils diffusent à leur groupe relationnel.. Ainsi de proche en proche, une information, un regard, un avis se diffusent !

Un mail, 2 mails, 3 mails qui viennent de différents endroits en disant la même chose.... çà lasse et c’est inefficace !

A ceux là je dis et je le répète inlassablement :

[vert fonce]CREEZ des Articles Express sur NotreJournal et diffusez le lien vers NotreJournal, c’est simple, prends moins de place sur les serveurs de mails, n’encombre pas les boites e-mail et ne finit pas à la poubelle au bout de 48 heures .... sans lecture...

Le faire, ne prends pas + de temps que de rédiger un mail[/vert fonce]

Mais il n’y a pas que NotreJournal, utilisez les sites pour publier et diffuser vos idées, vos avis etc !

__espaceur.png__

Esquisser une expression PN de la part des "jeunes PN" c’est aussi se dire qu’à l’évidence et quelles que soient les explications, nous nous opposerions de temps en temps aux organisations existantes.

Soit parce qu’on nous dira : "mais vous n’avez rien fait !"

ou bien :

"facile derrière un clavier !" ou "ce qui compte c’est le terrain..." etc..

Les réponses sont tellement faciles que je vous les épargne !

Avec l’expérience et le temps, on peut évaluer la présence de PN actifs et concernés sur le NET à environ 10/15 000 personnes, chiffre qui augmente considérablement si l’on considère les sympathisants, soit par opinion politique, soit des anciens du Contingent, soit ceux qui trouvent que l’Algérie a été mal traitée, sans compter un réservoir immense d’algériens, non formatés politiquement, qui eux aussi ont une lecture saine du paysage !

Si au moins nous pouvions être 5 000 à 6 000 directement concernés et actifs, cela suffirait à changer le paysage sérieusement.

Dans tous les cas, il faut envisager une structure fédérative au niveau national et des associations d’actions régionales et/ou locales.

__espaceur.png__

Il s’agirait d’offrir un nouveau cadre aux expressions actuelles et y ajouter le souffle de l’impulsion des "petits nouveaux" ! A n’en pas douter depuis l’année 2000 (en gros) c’est déjà virtuellement trop tard ! Les acteurs disparaissent tous les jours, il ne reste que peu de témoins auprès desquels nous pourrions esquisser une véritable narration alternative de l’Histoire en sortant des carcans imposés par le système.

Alors que devons-nous faire ?

Assister à la disparition réelle, sans ne rien faire et laisser le champ aux idéologues + ou - politisés et qui déforment tout ?

Laisser le champ à certains PN qui régimentent par çi par là et qui vise la dominance des courants et des outils et qui imposent leurs diktats ?

Nous pensons que non et vous ?

Êtes-vous prêts à faire quelque chose, chacun selon son niveau, ses moyens, son temps ?

Navigation

Brèves Toutes les brèves

  • Messages en UNE

    Vive la rentrée !!
    Devenez "promoteur" d’une projection de "La Valise ou le cercueil" ! (...)