Et pourtant... Dans le cochon, tout est bon !! envoyé par mail par Jean-Paul BALLESTER

, par  Jean Claude THIODET , popularité : 52%

Quoi de plus normal d’acheter et de consommer suivant sa culture, sa religion une nourriture qui vous convient, le principe de la liberté est d’en avoir le choix et non la contrainte.

Pour le monde des affaires, la pensée est tout autre, les noms de « liberté », de « laïcité », du « respect des croyances religieuses » ne sont pas répertoriés dans leur vocabulaire, on parlera plus facilement de « chiffres d’affaires », de « parts de marché », de « rentabilité », de « bénéfices » et de « mondialisation » puisque le business se porte sur un marché mondial, la France représentant qu’une goutte d’eau avec soixante millions de consommateurs.

Avec l’ouverture de 14 nouveaux restaurants en France, Quick propose maintenant dans 22 de ses établissements de manger uniquement du « halal » et rien d’autre , précisant au passage que depuis 2006 Quick est passé sous pavillon français avec comme actionnaire la « Caisse des Dépôts et Consignations » ;

Lisez et écoutez sur France Info.

De plus en plus, nous allons trouver dans les grandes enseignes …..du « Halal »,
dans les écoles de la république laïque…. du « Halal »...

car progressivement il ne s’agira pas de convenir à telle ou telle croyance, mais pour le monde du fric c’est de conquérir un marché français juteux de soixante millions de consommateurs au prix de revient le plus bas et pour cela il est nécessaire de s’intégrer à satisfaire une clientèle musulmane exigeante car très respectueuse de sa religion et de ses pratiques.

Les autres ? Ils n’auront qu’à s’adapter.

Pas question pour les fabricants, les chaînes de distributions, de restaurations de se
« diversifier », pourquoi ?

le Halal demande des installations spécifiques mises à l’écart de toutes autres installations ou produits et nourritures non certifiés Halal. Une diversification répondant à un choix républicain et laïc serait un investissement financier supplémentaire trop lourd et une perte d’argent trop importante pour les investisseurs et les actionnaires.

On peut comprendre que des élus de Droite, de Gauche et du Centre s’inquiètent.

Tout aussi intéressant de lire ce que dit la Mission de IFANCA (Islamic Food and Nutrition Council of America)

Manger « Halal » c’est quoi exactement ?

Comme pour le « Casher » il y a une manière d’abattre l’animal lié à un rituel, soit en direction de la Mecque pour la religion musulmane, soit en direction de Jérusalem pour la religion juive.

Je n’en dirai pas plus, je vous laisse consulter le site internet de « Notre Planète Info » et lire l’article « la réalité de l’abattage rituel ... entre business et cruauté » ( lire ). ATTENTION à la Vidéo, amis des animaux s’abstenir

Par Jean Paul Ballester - Publié dans : Faits de Société

Voir en ligne : http://ballester.jean-paul.over-blo...

Navigation